LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

ZFE.green : une application pour simplifier la circulation dans les ZFE

Mobilité

Onze métropoles ont déjà mis en place des zones à faibles émissions (ZFE) pour réguler le trafic et empêcher la circulation des véhicules les plus polluants en ville. Mais les restrictions évoluent en fonction des territoires et leurs applications semblent parfois complexes. Pour simplifier leur lecture, le programme Innovations territoriales et logistique urbaine durable (Interlud) a développé une plateforme pour les professionnels.

Rimg0

Face à la complexité du paysage réglementaire des zones à faibles émissions, le programme Interlud (innovations territoriales et logistique urbaine durable) lance une plateforme pour les professionnels, appelée ZFE.green. Ce programme porté par la plateforme énergétique Rozo, la société Logistic-Low-Carbon et le centre d'études Cerema, vise le déploiement du transport décarboné par les collectivités et les acteurs économiques.

 

Sur ce portail, sont recensées toutes les informations et les contraintes de circulation des ZFE spécifiques à chaque territoire. Son objectif ? Répondre aux attentes des collectivités, des fédérations professionnelles et des acteurs économiques afin de faciliter les déplacements.


43 métropoles et agglomérations bientôt concernées

Le déploiement progressif des ZFE prévu par la loi Climat et Résilience, votée en 2021, impose notamment aux entreprises de transport et de logistique de devoir s’adapter à de nouvelles restrictions de circulation importantes. Aujourd’hui, seules onze grandes métropoles sont concernées mais la loi prévoit une extension du dispositif à tous les territoires de plus de 150 000 habitants au 1 er janvier 2025. Au total, 43 métropoles et agglomérations devront donc appliquer cette nouvelle réglementation.


Pour autant, les contraintes réglementaires sont différentes selon les territoires et la mise en place des ZFE parfois complexe. Chaque agglomération ayant ses spécificités, ses propres réglementations et ses dérogations. Un contexte obligeant les entreprises à s’informer sur les restrictions et interdictions de circulation en vigueur avant chaque déplacement.


Bientôt des calculs d’itinéraires et des alternatives

C’est donc ce qui a incité le programme Interlud à mettre en place son portail. L’outil s’appuie sur une base de données nationale téléchargeable sur le site transport.data.gouv.fr ainsi que sur les arrêtés publiés par les collectivités territoriales, concernant les périmètres des ZFE, les usagers concernés et les dérogations. La plateforme modélise et visualise en temps réel ces informations. « L’idée est de déchiffrer, rendre accessibles et compréhensibles les nombreuses dérogations mises en place, de façon à permettre à tous de se conformer aux dispositions des ZFE », est-il précisé dans un communiqué.


En plus de communiquer des informations territorialisées, l’outil proposera bientôt de calculer des itinéraires multipoints, en tenant compte des zones à faibles émissions existantes. « Lorsque la vignette Crit’Air d’un véhicule ne lui permet pas d’entrer dans une ZFE et qu’il n’existe sur le territoire aucune dérogation en lien avec l’activité de l’entreprise, il est possible de proposer au conducteur un itinéraire bis évitant la ZFE », précise les porteurs de projet. L’outil a déjà été testé en amont de son lancement par des collectivités et des acteurs économiques, puis amélioré avant sa mise en ligne.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Vivatech Technology
Du 22 au 25 mai 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour de Noisy-le-Grand
Le 23 mai 2024
Salon de l'Association des Maires de France (AMIF)
Du 28 au 29 mai 2024