LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Smoove et Zoov, le vélo électrique partout et pour tous

Vélo

En libre service ou en location longue durée ? En centre ville de métropole, en périphérie ou en zone rurale ? Avec leur nouveau vélo Fusion, les sociétés Smoove et et Zoov, qui se sont rapprochées en avril dernier, veulent répondre à toutes ces questions à travers des formules libre et service et location longue durée qui permettent d’adapter le modèle d’exploitation à chaque territoire.

Rimg0
De gauche à droite : Amira Haberah, Directrice Marketing et Commerciale et Co-fondatrice de Zoov, Arnaud Le Rodallec, Directeur Produit et Co-fondateur de Zoov et Benoît Yameundjeu, Directeur Général de Smoove et Zoov.

La pratique du vélo - et notamment celle du vélo électrique - explose, mais pas forcément partout. Utilisé de plus en plus comme moyen de déplacement domicile-travail dans les villes, il peine en revanche à s’imposer dans les zones périphériques et dans les communes rurales. En cause : l’absence d’un modèle économique qui permette aux opérateurs et aux collectivités de proposer une offre satisfaisante pour les habitants et soutenable économiquement pour les exploitants.
La mise en place d’une offre en libre service nécessite en effet, pour offrir une disponibilité suffisante, une densité qui est impossible à atteindre avec une économie de fonctionnement dans laquelle utilisateurs, exploitant privés et collectivités trouvent leur compte.
Pour trouver cette quadrature du cercle, Smoove (qui opère entre autres Velib’ à Paris) et Zoov proposent une approche mixte, autour d’un vélo unique, baptisé Fusion, et de leur plateforme de gestion. L’idée, c’est d’ajouter à cette offre « classique » de libre service (LS), une offre de location longue durée (LLD) à 69 € par mois sans engagement, qui comprend le vélo, la batterie, la réparation sous 24 h et une garantie contre le vol, un risque identifiée comme une crainte majeure pour l’utilisateur.


Equilibrer LS et LLD

« Nous voulons briser toutes les barrières qui limitent l’usage du vélo, explique Benoît Yameundjeu, Directeur Général de Smoove et Zoov. Nous souhaitons que le vélo soit intégré au système de transport de la ville ». L’expérience d’une présence dans 30 villes (en France et en dans le monde) ont amené l’entreprise à constater que « toutes les villes se posent la même question : comment équilibrer entre LS et LLD ? ». Persuadés qu’il existe « de grandes synergies » entre les différentes formes d’utilisation du vélo, les deux Smoove et Zoov souhaitent construire les modèles subventionnés avec les Autorités Organisatrices de Mobilité qu’ils visent, comme avec les opérateurs de transport public, avec lesquels ils peuvent interfacer leur plateforme à travers des API.
Le choix d’un modèle unique de vélo pour tous les usages n’est pas anodin. Cette option permet une économie d’échelle certaine et facilite les activités de réparation.
Proposant une autonomie de 65 km, ce vélo connecté dispose d’une batterie amovible et sécurisée électroniquement, d’un système antivol qui fonctionne par le moteur, d’un porte-bagage… Le vélo se déverrouille à l’aide d’un smartphone via l’appli ou via une carte RFID. Et un même vélo peut passer d’un mode d’exploitation à un autre (de LS à LLD).
Les utilisateurs en LLD peuvent ainsi retirer la batterie pour la recharger chez eux, tandis que les utilisateurs en libre service pourront remettre leur vélo en charge sur une infrastructure « ultra légère », qui peut accueillir 10 à 15 vélos « en grappe » sur l’emprise d’une place de parking de voiture. Particularité de ce mode de recharge : les vélos sont accrochés les uns aux autres, et l’équilibre de leur rechargement est géré par un algorithme.
La ville de Bordeaux, qui exploite depuis 2019 des vélos électriques Zoov en libre service, sera la première à bénéficier de cette nouvelle offre. Mais l’ambition des deux comparses est que leur « techno soit développée dans le monde entier ».

 

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'Intelligence Artificielle et des territoires
Le 24 septembre 2021
La Mêlée Numérique, 21ème édition
Du 27 septembre au 2 octobre 2021
SMCL - Salon des Maires et des Collectivités Locales
Du 16 au 18 novembre 2021