LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Siemens Mobility rachète Padam Mobility

Transport
H_1
Grégoire Bonnat, fondateur et CEO de Padam Mobility
"Nous souhaitons avant tout fournir une brique indispensable aux plateformes de MaaS, qui est celle du transport à la demande"

Racheté par son actionnaire minotaire, Siemens Mobility, Padam Mobility, fournisseur de solutions logicielles pour le transport à la demande et le transport de personnes à mobilité réduite (TMPR), conservera son ADN de start-up et une grande autonomie de fonctionnement pour se développer dans de nouveaux territoires, améliorer la qualité de sa plateforme et s’interfacer avec les acteurs des calculs d’itinéraire, de la billettique et du MaaS [Mobility as a Service]. Retour avec Grégoire Bonnat, fondateur et CEO de Padam Mobility sur les tenants et les aboutissants de cette cession.

Quelles sont maintenant vos priorités de développement ? Géographiques ou en termes de produits ?

Nous visons une forte croissance organique avant tout. Nous avons déjà une bonne base de clients en France et en Europe. Nous souhaitons nous développer en Italie, Espagne, au Royaume Uni… Nous avons également des projets de développement technologique. En l’état actuel, notre plate forme donne satisfaction à nos clients, mais nous pouvons et nous souhaitons l’améliorer pour pouvoir faire des intégrations avec des acteurs du calcul d’itinéraire et de la billettique. Nous avons également besoin de moyens pour faire des projets « scalables » [extensibles].

Quel est votre objectif ? Grandir dans votre métier ou aller plutôt vers le MaaS [Mobility as a Service] ?

Nous souhaitons avant tout fournir une brique indispensable aux plateformes de MaaS, qui est celle du transport à la demande (TAD), pour laquelle nous développons les outils logiciels.

 

La crise sanitaire a-t-elle impacté votre activité ?
Oui, l’impact a été important notamment pendant le premier confinement, puisque nous avions moins de 10 % des trajets habituels. Mais nous avons repris rapidement un rythme de croisière. Nous avons beaucoup de projets en cours, car beaucoup de collectivités ont découvert l’intérêt du transport à la demande à cette occasion, et ils ont su l’adapter à leurs besoins. En 2020, nous avons quasiment doublé le nombre de territoires où nous sommes présents. Actuellement, nous avons plus de 50 clients sur nos différents territoires, mais notre plus grosse implantation est en France. Sur quelque 100 000 trajets mensuels, les deux tiers se font en France. Nous sommes actuellement une cinquantaine de personnes, et nous sommes toujours en phase de recrutement.

Depuis que vous vous êtes lancé (en 2014), il y a eu un autre phénomène structurant, c’est la mise en application de la LOM (loi d’orientation des mobilités). Qu’est-ce qui a changé pour vous ?

Une des conséquences de la LOM a été la simplification pour les services à des personnes à mobilité réduite. Nous travaillons beaucoup à rendre les services plus simples. L’autre changement a été la prise de compétence par les collectivités locales, qui est tout juste en train de se mettre en place. Cela peut avoir un impact très important pour les environnements ruraux, qui ont peu de moyens et des vrais besoins. Nous faisons de toute façon des offres qui correspondent à la demande.

Sans être une tendance forte, le transport public gratuit se développe en France. Est-ce que cela risque d’avoir un impact sur votre activité ?

Sur les territoires où nous travaillons, l’enjeu du transport n’est pas tellement le prix, mais la disponibilité des moyens de transport. Ce qui nous intéresse, c’est de répondre à ce besoin et de voir comment aller chercher de nouveaux utilisateurs, comme ceux qui ont les moyens de se payer une voiture, pour les convaincre d’utiliser le transport à la demande. C’est à cette condition qu’on pourra réussir un report modal qui aura un impact environnemental.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
RUGGEDISED la conférence finale
Le 6 septembre 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022