LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Comment les habitants jugent la communication de leur (petite) commune ?

Gestion Relation Citoyen

La commune de Saint-Julien-de-Concelles (Loire-Atlantique) a enquêté auprès de 400 de ses 7 000 habitants.

Rimg0

Sur la rive sud de la Loire, Saint-Julien-de-Concelles marque l’entrée dans le vignoble nantais et une zone de maraîchage fertile. De 7 000 habitants aujourd’hui, la commune devrait passer à 8 500 en 2024 ou 2025, emmenée par la croissance démographique de Nantes Métropole. « Ces nouveaux habitants ont des habitudes un peu différentes. Nous avions besoin d’un outil qui touche tout le monde, situe Nathalie Charbonneau, adjointe à la communication et aux finances. Même si nous sommes petits, par rapport à Nantes par exemple, nous nous sommes orientés ver une application mobile. Il faut essayer après tout ! » Pas moins de 8 candidats répondent aux cahiers des charges, mais c’est l’entreprise spécialisée Lumipilan qui est choisie (250 salariés, 45 millions d’euros de chiffre d’affaires), pour des raisons « d’accessibilité, de possibilités et de design ».

Près de 56 % des Concellois utiliseraient l’application 18 mois après son lancement, selon une étude réalisée par la municipalité, en 2020 et qui vient d’être publiée. Avec près de 80 % de satisfaction quant à la fréquence des notifications. « Les gens veulent de la proximité. Le nombre d’applications développé par les petites et moyennes communes a doublé ces dernières années » affirme Arnaud Chevailler, directeur du marketing et expérience client de Lumiplan. Mais c’est l’ensemble de la stratégie de communication de Saint-Julien-de-Concelles (appliquée par une chargée de communication plus un alternant) qui a été jugée par 384 participants à l’étude.

 

Quotidien et hebdomadaire

Surprise, le magazine d’information municipal Concellois Mag n’arrive qu’en quatrième position des outils les plus facilement consultés (34,6 % d’utilisateurs) . La page Facebook de la commune est, elle, relegée en fin de liste (24%). Les deux panneaux lumineux de la ville sont plutôt lus, mais à condition d’être bien placés, ce qui n’est pas le cas d’un écran dans un supermarché. L’application est, elle, déjà bien utilisée (environ 56 %, rappelons-le) tandis que le support d’information papier L’Hebdomadaire de la semaine est tout bonnement plébiscité (73,9%).

Des temporalités qu’il faut donc développer selon l’élue Nathalie Charbonneau : « Qu’est-ce qui se passe sur ma ville ? Voilà la question que se posent les Concellois. Que faire dans la commune ce week-end ? Y a-t-il une animation ce soir ? Ils ont besoin de le savoir en 3 minutes. » L’application, qui mêle informations pratiques et évènements, devrait s’enrichir bientôt d’un volet bibliothèque municipale (réservation, lecture, etc.) et d’un autre " Score'n'co" (pratique sportive, clubs, etc.). L'ouverture d'un compte Instagram est également projetée par la ville.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Le Congrès de la FNCCR
Du 26 au 28 juin 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Assises de l'IA et des Territoires - 4ème édition
Le 2 octobre 2024