LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Dans l’Aisne, un projet associant éoliennes et mobilité électrique sort de terre

Eolien

Le nouveau parc éolien de La Voie Verte, mis en service dans les villages de Tupigny et de Grand-Verly (Aisne) produira de l’électricité pour 18 000 personnes, et permettra le déploiement d’une solution de mobilité partagée.

Rimg0

Dans l'Aisne, les communes de Tupigny et de Grand-Verly (moins de 500 habitants à elles deux) ont mis en service en fin de semaine dernière un parc éolien couplé à un équipement de mobilité partagée, une première en France. Sept ans après l’annonce de sa mise en œuvre, le projet porté par VDN Group (PME spécialisée dans les projets d'énergies renouvelables associés à la mobilité électrique) est donc sorti de terre.

 

Baptisé La Voie Verte, ce nouvel équipement est composé de six éoliennes (produisant chacune 3 MW) qui ont vocation à alimenter en électricité 18 000 personnes pour leur consommation domestique (chauffage inclus). Mais, dès le départ, le projet intégrait également la mise à disposition d’une solution de mobilité partagée pour les deux villages ruraux. Une borne de recharge et un premier véhicule (Citroën Berlingo électrique de sept places) ont donc été installés et sont désormais à disposition des habitants (mais aussi des employés municipaux et des seniors au besoin).

 

Si cette opération permet à ces petits territoires de s’engager sur le chemin de la transition énergétique, elle s’inscrit dans une stratégie plus vaste pour les conseils municipaux de Tupigny et de Grand-Verly. « Grâce aux retombées fiscales liées à l’implantation du parc éolien sur notre commune, nous pouvons aujourd’hui développer divers projets visant à redynamiser notre village et attirer une nouvelle population », explique Jean-Luc Egret, maire de Tupigny, « par exemple, nous allons rénover notre église et notre pont, ou encore créer un estaminet avec quatre chambres d’hôtes ».

 

Une idée réplicable dans de nombreux territoires ruraux

Toutefois, il n’est pas impossible que le couplage entre production d’énergie renouvelable et mobilité partagée ait facilité l'acceptation du projet. En tout cas, contrairement à d'autres initiatives de déploiement d'éoliennes, celle de la Voie Verte n’a fait l’objet d'aucun recours.

 

« Dès le départ, nous avons reçu un très bon accueil de la part des habitants, et l’engagement des maires de Tupigny et de Grand-Verly n’y est pas étranger », explique Nicolas Ugalde, directeur général de VDN Group, « ensuite, l’adjonction d’un service de mobilité a permis de fédérer la population qui a découvert que non seulement les électrons de ce parc arriveraient directement dans leur réseau domestique, mais pourraient également alimenter des véhicules ».

 

VDN, qui opère déjà cinq parcs éoliens en France pour une puissance totale de 131 MW, compte bien capitaliser sur le concept pour convaincre d’autres territoires ruraux de déployer simultanément des projets d’EnR et de mobilité partagée.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Le Congrès de la FNCCR
Du 26 au 28 juin 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Assises de l'IA et des Territoires - 4ème édition
Le 2 octobre 2024