LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES
TROIS QUESTIONS A … Thomas Hombert, directeur général d'Etix Everywhere

Hébergement : Etix Everywhere intègre cinq nouveaux data centers et réaffirme ses ambitions auprès des collectivités

Datacenters
H_1
Thomas Hombert, directeur général d'Etix Everywhere
Notre objectif est de proposer partout en France un data center à moins de 200 km des locaux d’entreprises et de collectivités

Etix Everywhere a annoncé avoir conclu un accord avec DataBank pour l'acquisition de cinq data centers en France (trois à Paris, un à Montpellier et un à Toulouse). Ces derniers permettent à Etix Everywhere d’augmenter sa capacité d’hébergement et d’étendre sa présence géographique dans trois nouvelles régions. La société dispose désormais d’un maillage territorial plus conséquent (avec 12 data centers dans 5 régions différentes) et compte cibler un plus large éventail de collectivités. Explications avec Thomas Hombert, directeur général.

À quels objectifs répond l’intégration de cinq nouveaux data centers ?

Cette opération nous permet d’étendre notre réseau et notre offre d'hébergement. Nous étions déjà présents à Nantes, Lille et Valenciennes pour distribuer nos services dans l’Ouest et dans les Hauts-de-France. Du reste, nous travaillons déjà avec le conseil départemental de Loire-Atlantique, la métropole de Lille et la communauté d’agglomération de Valenciennes. Désormais, nous sommes présents à Paris, Toulouse et Montpellier, ce qui nous permet d’élargir considérablement notre maillage territorial pour adresser, notamment, l’Occitanie et le sud de la France. De plus, nous allons pouvoir connecter nos data centers en régions avec notre infrastructure parisienne, ce qui va en optimiser le fonctionnement.

 

Quels types de collectivités adressez-vous ?

Les conseils régionaux et départementaux, les métropoles, les communautés de communes, les villes, universités, et centres hospitaliers. Nous travaillons avec les collectivités de deux manières : la fourniture d’infrastructures d’hébergement informatiques pour leurs différents usages (transport commun, panneau de signalisation, gestion des eaux…) avec une offre de colocation sécurisée allant de la baie informatique à la salle IT dédiée, mais nous mettons également en place les écosystèmes digitaux indispensables au développement des collectivités, notamment les hubs télécoms nécessaires pour se connecter aux principaux opérateurs. Aujourd’hui, nous sommes interconnectés avec plus de 35 opérateurs dans chaque région couverte, et également avec des fournisseurs de services managés et des opérateurs de cloud public, c’est-à-dire les GAFAM.

 

Quels sont vos objectifs de long terme vis-à-vis des collectivités ?

À terme, notre objectif est de proposer partout en France un data center à moins de 200 km des locaux d’entreprises et de collectivités, ce qui nécessite un maillage territorial encore plus important. Aujourd’hui, il nous manque le Sud-Est, l’Est, et une partie du Sud-Ouest. Nous travaillons dans cette perspective. Par ailleurs, notre engagement RSE est destiné à profiter aux collectivités. Nous avons 6000 m² de panneaux photovoltaïques sur nos infrastructures, et nous valorisons la chaleur fatale de nos data centers afin de chauffer les locaux d’entreprises et de collectivités, via des réseaux de chaleur existants. Depuis début 2022, nous avons évité 1200 tonne d’équivalent CO2, avec en ligne de mire la neutralité carbone en 2030.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Le Congrès de la FNCCR
Du 26 au 28 juin 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Assises de l'IA et des Territoires - 4ème édition
Le 2 octobre 2024