LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Quatre collectivités du territoire de Châlons-en-Champagne s’associent pour lancer un vaste projet smart city

Collectivités

Châlons-en-Champagne, Châlons Agglo, Saint-Martin-sur-le-Pré et Fagnières ont annoncé vendredi dernier le lancement d’un grand projet de territoire connecté et durable. Au menu : renouvellement de l’éclairage public, performance énergétique des bâtiments publics, amélioration de la mobilité…

Rimg0

Benoist Apparu, maire de Châlons-en-Champagne, Jacques Jesson, maire de Saint-Martin-sur-le-Pré et président de Châlons Agglo, et Denis Fenat, maire de Fagnières, ont officialisé vendredi 23 juin la naissance d’un projet de grande ampleur qui vise à rénover et à moderniser les services publics dans les territoires concernés. D’un budget total de 35,5 millions d’euros, ce projet sera réalisé et exploité pendant 12 ans dans le cadre d’un MGP (Marché Global de Performance) venant d’être attribué à un groupement mené par Bouygues Énergies & Services (en association avec Aximum).

 

« C’est un projet de territoire unique et puissant pour deux de nos priorités majeures : répondre aux nouvelles attentes des usagers et faire face aux enjeux énergétiques », explique Benoist Apparu, « à Châlons-en-Champagne, il fait écho à notre politique zéro carbone dont les effets se font déjà sentir avec une économie de 20 000 tonnes de CO2 par an, mais ce projet est aussi et surtout le gage d’un fonctionnement nouveau qui permettra de rendre plus efficientes les politiques publiques pour les 20 ans à venir ».

 

7290 points lumineux en LED et 510 détecteurs de présence

Toutes les données nécessaires à la coordination des différents services et équipements du territoire seront centralisées grâce au déploiement d’une plateforme numérique développée par Onepoint. Cette dernière, co-construite avec les agents du territoire, sera développée sur mesure pour les quatre collectivités, notamment afin d’exploiter les données liées à l’éclairage public, la mobilité, la sécurité et la qualité de vie du territoire. « La gouvernance de ce projet est unique parce que nous sommes arrivés à intégrer les enjeux de collectivités aux profils différents », souligne Jacques Jesson, « nous construisons et préparons l’avenir du territoire, en nous dotant d’outils efficaces et innovants ».

 

Le renouvellement de l’éclairage public constituera la première brique du projet. Au total, 7290 points lumineux seront migrés en LED, dont 2170 pourront être pilotés à distance depuis la plateforme grâce à la création d’un réseau territorial LoRa. Par ailleurs, 510 détecteurs de présence seront installés pour compléter le dispositif. L’éclairage public pourra ainsi être ajusté de manière fine en fonction des quartiers, des rues, des horaires et des événements. Le contrat prévoit un engagement de réduction des consommations d’énergie de 79 % en moyenne (soit 7,7 millions d’euros d’économie sur la durée du contrat).

 

Au total, 17 millions d’euros d’économie sur 12 ans

Mais le projet intégrera également le sujet de la performance énergétique des bâtiments publics, en particulier les écoles et les complexes sportifs. Ces derniers seront équipés de capteurs visant à réguler l’éclairage et le chauffage, ainsi qu’à mesurer la qualité de l’air (61 bâtiments seront équipés d’une GTB). Tout comme les données liées à l’éclairage public, celles des bâtiments remonteront en temps réel vers la plateforme numérique.

 

Ces opérations dégageront 33 % d’économies d’énergie à l’horizon 2030 (soit 9,5 millions d’euros d’économies sur la durée du contrat). Au total, l’ensemble des économies d’énergie générées sur la durée du contrat représente plus de 17 millions d’euros pour les 4 collectivités (dont 11,2 millions d’euros pour Châlons-en-Champagne, et 4,2 millions d’euros pour Châlons Agglo).

 

Par ailleurs, en matière de mobilité, 25 carrefours à feux tricolores seront rénovés afin de fluidifier le trafic, et 32 bus équipés d’un système de priorisation pour diminuer le temps de trajet des usagers. Un dispositif de supervision permettra également d’optimiser progressivement le stationnement en centre-ville en informant les usagers des places disponibles. À noter enfin que l’intégralité des caméras de vidéosurveillance sera renouvelée pour permettre un pilotage plus fin de ces équipements.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Le Congrès de la FNCCR
Du 26 au 28 juin 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Journée régionale Territoires & Mobilités
Le 15 octobre 2024