LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Police municipale : La Grande Motte teste le transfert d’images en temps réel

Vidéoprotection

Pour améliorer la sécurisation des interventions de sa police municipale, la ville de La Grande Motte (Hérault) expérimente une nouvelle génération de caméras-piéton. Principale nouveauté : elles permettent la transmission d’images en temps réel.

Rimg0

Dans le souci permanent de perfectionner l’équipement de ses policiers municipaux, la ville de La Grande Motte (8 800 habitants) a décidé de tester en conditions réelles des caméras-piéton de nouvelle génération, fournies par Axis Communication (et son partenaire Ineo Infracom). Ces dernières disposent notamment de la fonctionnalité de transfert d’images en temps réel. Avec ce type d’équipement, les agents de police en service disposent donc d’un bouton dédié sur la caméra pour activer à tout moment la transmission du flux vidéo vers le CSU (Centre de Supervision Urbain). Après avoir confirmé la bonne réception des images, ce dernier peut prendre les décisions qui lui paraissent appropriées (par exemple, l’envoi de renforts).

 

Pour rappel, en France, les caméras-piéton sont utilisées quotidiennement sur le terrain pour assurer la sécurité des personnes, des biens et des agents de police dans le cadre de missions spécifiques. Elles permettent, dans certains cas, de désamorcer des situations conflictuelles. Du reste, leur usage est réglementé par le décret n° 2022-1395 du 2 novembre 2022, relatif aux traitements de données à caractère personnel provenant des caméras individuelles des agents de police municipale. Comme le stipule la loi, « les images captées et enregistrées (…) peuvent être transmises en temps réel au poste de commandement du service concerné et aux personnels impliqués dans la conduite et l’exécution de l’intervention, lorsque la sécurité des agents ou la sécurité des biens et des personnes est menacée ».

 

Une première en France

Équipées de caméras-piéton classiques (avec sauvegarde locale des enregistrements) depuis 2018, les forces de l’ordre de la commune héraultaise ont déjà été amenées à tester plusieurs innovations ces dernières années, notamment le déclenchement automatique de la caméra dès que l’agent sort son arme. Aujourd’hui, le transfert d’images en temps réel constitue une étape supplémentaire dans l’enrichissement des moyens techniques mis à leur disposition.

 

« Nous sommes les premiers à tester cette nouvelle génération de caméras en France et les premiers retours de nos agents sont très bons », indique Jean-Michel Weiss, responsable de direction de la police municipale, de la sécurité et de la prévention de la ville. À noter que d’autres évolutions sont déjà envisagées par la municipalité de La Grande Motte pour faciliter l’intervention des forces de l’ordre, notamment l’utilisation plus fine de la géolocalisation afin de permettre une orientation automatique des caméras de vidéosurveillance vers le lieu d’un incident, dans l’objectif d’en améliorer la visibilité pour le CSU.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Le Congrès de la FNCCR
Du 26 au 28 juin 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Assises de l'IA et des Territoires - 4ème édition
Le 2 octobre 2024