LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Mobilité : la RATP va déployer une solution de priorité aux intersections dans le 94

data

Après l’avoir expérimenté, la régie des transports parisiens va mettre en fonction le système de priorité aux intersections de Lacroix City dans le Val-de-Marne. L’objectif est de fluidifier les transports en commun, notamment pour faciliter le développement des mobilités douces. Explications.

Rimg0

Le dispositif PrioV2X du groupe Lacroix va être déployé par la RATP dans le département du Val-de-Marne sur la ligne de bus n°393 (Carrefour de la Résistance - Sucy en Brie - Bonneuil sur Marne RER), soit sur un total de 19 carrefours. Cette solution de gestion de la demande de priorité aux intersections a permis, pendant la phase d’expérimentation, un gain de temps de 25 % (soit 10 minutes sur les 40 minutes du trajet).

 

Concrètement, chaque bus est équipé d’une unité embarquée (UEV) qui communique en temps réel sa position aux unités de bord de route (UBR) installées sur les feux tricolores, au niveau des intersections. Ces dernières ajustent en permanence les délais d’approche et transmettent les demandes de priorité au contrôleur en fonction de la localisation des bus.

 

« L’objectif est d’aider les collectivités à fluidifier leurs services de transport en commun et à sécuriser le déploiement des mobilités connectées, afin d’accélérer la décarbonation de la voirie qui reste un de leurs enjeux majeurs », explique Nathalie Yquel, responsable marketing, « parallèlement, la régularité des lignes peut aussi être optimisée ».

 

Une expérimentation également à Toulouse

Du reste, les données générées par le dispositif sont mises à disposition pour alimenter les outils de gestion de trafic des collectivités et les systèmes d’aide à l’exploitation des opérateurs de transport. Pour ces derniers, la facilitation du passage des bus aux intersections permet aussi d’optimiser des coûts d’exploitation, notamment par les économies de carburant induites.

 

Comme le système est interopérable, il peut s’adapter aux technologies déjà existantes sur un réseau de transport, sans avoir recours à des travaux de génie civil. Ainsi, dans le Val-de-Marne, la solution a été déployée dans le cadre de l’exploitation d’un bus automatisé, mais la RATP pourrait la transposer sur d’autres lignes de son réseau. À Toulouse, Tisséo Collectivités a également décidé de tester le dispositif sur différents carrefours de la ville. Ce type de solutions est aussi en cours d’expérimentation ou de déploiement dans plusieurs agglomérations européennes, notamment en Espagne, au Portugal, en Allemagne ou encore en Belgique.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Vivatech Technology
Du 22 au 25 mai 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour de Noisy-le-Grand
Le 23 mai 2024
Salon de l'Association des Maires de France (AMIF)
Du 28 au 29 mai 2024