LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Le Mans va récupérer la chaleur de la voirie pour son nouveau gymnase

Smart building

Détruit par les flammes en 2018, le gymnase de la Briqueterie au Mans est en train de renaître de ses cendres. Le nouvel équipement sera doté de panneaux photovoltaïques et bénéficiera d’une conception bioclimatique. Mais surtout, il intégrera un système associant la géothermie à un dispositif innovant de récupération de la chaleur de la voirie. Explications.

Rimg0

Le nouveau gymnase de la Briqueterie va être présenté en fin de semaine par la ville du Mans. Suite à sa destruction par un incendie en 2018, le choix avait été fait de reconstruire un complexe sportif d’une surface de 2 095 m2 (soit le double de l’ancien gymnase) avec des objectifs environnementaux ambitieux, en faisant appel à des technologies innovantes.

 

Ainsi, pour la production de chaleur, le dispositif Power Road sera mis à contribution. Il consiste à utiliser le revêtement bitumineux de la voirie comme capteur solaire thermique, dans l’objectif de restituer aux bâtiments les calories accumulées. Le principe repose sur l’intégration dans les couches supérieures de la chaussée d’un échangeur thermique constitué de tubes dans lesquels circule un liquide caloporteur.

 

Le potentiel thermique des voiries est important

La chaleur captée peut être distribuée immédiatement dans le bâtiment, ou stockée sous terre via un équipement de géothermie. Il faut savoir que le potentiel thermique des voiries, jusqu’ici très peu exploité, est important. Ainsi, les surfaces bitumineuses de couleur noire peuvent atteindre 60°C en surface et 40°C à 10 cm de profondeur, essentiellement sous l’effet du soleil.

 

Les études montrent qu’elles peuvent capter entre 150 et 250 W/m2 pour une radiation solaire de 250 à 1000 W/m2, en fonction de la localisation géographique et de la saison. De plus, le captage d’énergie solaire présente également l’intérêt de refroidir les couches supérieures de l’enrobé et ainsi d’atténuer les effets d’îlots de chaleur urbains.

 

Premier gymnase au monde intégrant cette technologie

« Le gymnase de la Briqueterie est le premier gymnase au monde intégrant la géothermie couplée au dispositif de récupération des calories de voirie », souligne Stéphane Le Foll, maire du Mans et président de la métropole, « c’est l’expression très concrète de l’ambition que je porte pour répondre au défi climatique ».

 

Au Mans, 520 m2 de voirie bénéficiant d’une orientation favorable seront équipés de cette technologie pour chauffer le gymnase de la Briqueterie. Les calories captées seront stockées à 100 mètres de profondeur par 14 sondes géothermiques situées sous le bâtiment. Selon les études effectuées, le couplage de la géothermie avec le système Power Road permettra de réduire de 40 % les besoins en énergie primaire du bâtiment par rapport à une solution gaz (soit une économie d’environ 11 000 € HT/an), et de réduire de 36 % les émissions de gaz à effet de serre, toujours par rapport à une solution gaz.

 

Plus globalement, le projet a été pensé dans l’objectif de limiter l’impact carbone du bâtiment sur la totalité de sa durée de vie. Ainsi, le nouveau gymnase sera équipé de 480 m2 de panneaux photovoltaïques qui produiront une puissance de 99 kWc. Il sera conçu avec des matériaux biosourcés (structure bois, murs en paille, isolation en laine de bois) dans une approche bioclimatique (apport de lumière naturelle, ventilation et rafraîchissement passifs).

 

Enfin, les eaux de pluie tombant sur la parcelle seront collectées et des espaces végétalisés seront mis en place. Le coût total du projet approche les 6 M€. Les travaux sont déjà bien avancés et la mise en service est prévue pour juin 2024.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
REX | Territoires connectés et durables
Du 26 au 27 mars 2024
Les Rencontres cloud, datacenters, territoires & des données souveraines - 3ème édition
Le 3 avril 2024