LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Open data : la France en tête de l’Union européenne

Open data

Le classement européen de l’open data, publié le 9 décembre par la Commission européenne, classe la France en tête à l’échelle de l’Union européenne. Une première pour le pays qui a pris de nombreux engagements en matière d’ouverture des données publiques.

Rimg0

« La crise sanitaire a démontré que l’ouverture et l’utilisation des données publiques sont indispensables à l’efficacité de l’action publique et à la confiance démocratique », déclare le Ministère de la transformation et de la fonction publiques dans un communiqué. Selon l’institution, les données sanitaires publiées régulièrement sur data.gouv.fr et sur gouvernement.fr, ont été consultées plus de 40 millions de fois et ont permis l'émergence d'outils de la société civile, comme CovidTracker, qui a participé à la diffusion de l’information sur l'épidémie. La France s’est depuis fixé des objectifs ambitieux et se hisse, grâce à cela, en tête des Etats européens en matière d’ouverture de ses données publiques. Depuis 2018, elle stagnait en 3eme position dans ce classement de la Commission européenne.

 

Une politique de la donnée publique ambitieuse

Lors du comité interministériel de la transformation publique du 5 février 2021, le Premier ministre a en effet insisté sur la volonté du gouvernement de mener une politique publique de la donnée ambitieuse. Ses objectifs : gagner en transparence, augmenter l’efficacité des politiques publiques, simplifier les démarches des Français et favoriser l’innovation ainsi que la recherche.

 

Pour cela, le gouvernement déploie plusieurs outils et actions. Un baromètre des résultats de l’action publique d’abord, qui présente à une échelle territoriale les résultats des réformes prioritaires. La présentation de 15 feuilles de route ensuite, détaillant les 500 actions qui seront menées dans les deux prochaines années par le ministère de la transformation et de la fonction publiques. Mais aussi la nomination d’un « administrateur de données » dans chaque département ministériel.

 

Dans le même temps, plus de 80 projets sur les données publiques ont été financés dans le cadre de France Relance et le portail français des données publiques, data.gouv.fr, a été refondu. Au total il référence 40 000 jeux de données sur sa plateforme et accueille plus de 16 millions de visiteurs par an.

 

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'IA et des Territoires - 2ème édition
Le 9 décembre 2022
Hyvolution
Du 1 au 2 février 2023