LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Innovation : une « IRVE » et un « GEZE » mis en service dans le Gard

Transition énergétique

Enedis a annoncé la mise en service dans le département du Gard de deux innovations s’inscrivant dans la politique de transition énergétique du territoire : une IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) au Grau du Roi et un GEZE (Groupe Electrogène Zéro Emission) à Sernhac.

 

Rimg0
« Nous voulons être le service public de la transition énergétique », Marianne Laigneau, présidente du directoire d’Enedis.

Les ventes de voitures électriques poursuivent leur progression en France. On en dénombre actuellement environ 600 000 en circulation dans l’Hexagone. Sur le seul mois de mai, 12 200 véhicules électriques ont été vendus, soit une augmentation de 180 % par rapport à mai 2020. Pour autant, les infrastructures de recharge ne progressent pas au même rythme. Alors que 80 % des recharges de véhicules électriques sont aujourd’hui effectuées à domicile, le manque de bornes de recharge se fait notamment sentir dans l’habitat collectif. Dans le Gard, la commune du Grau du Roi et le promoteur Les Villegiales ont confié à Enedis l’installation d’une IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) dans une résidence flambant neuve.

 

« L’heure est venue de créer des équipements spécifiques pour les parkings d’immeubles », explique Dominique Charzat, directeur d’Enedis Languedoc-Roussillon, « nous avons donc décidé d’innover avec le développement d’une colonne horizontale dédiée, ce qui constitue une première dans le Gard ». Pour ce type de besoins, les copropriétés ont actuellement le choix entre une installation privée gérée par un opérateur de recharge ou une installation publique laissant le choix du fournisseur aux utilisateurs. C’est donc cette deuxième option qui a été adoptée au Grau du Roi. Dans le parking de la résidence, Enedis a installé un réseau dédié pour les 39 places de parking, avec un coffret de répartition, des câbles torsadés résistant au feu et des compteurs individuels.

 

La puissance maximale délivrée est de 7,4 kW (ce qui permet une recharge complète en 6 à 8 h). Derrière cet équipement, chaque utilisateur peut donc faire appel au prestataire de son choix pour la fourniture de l’électricité et la pose de la borne de recharge. Il est évident que l’intégration de ce type de solutions dans des constructions neuves constitue un plus non négligeable pour les promoteurs immobiliers, et ce pour un coût maîtrisé (environ 5000 € pour équiper les 39 places de parking de la résidence du Grau du Roi). Ce type de réalisations semble donc appelé à se développer, y compris dans des bâtiments existants et sur des parkings extérieurs.

 

Un groupe électrogène zéro émission alimenté localement

A une soixantaine de kms du Grau du Roi, le département du Gard a également inauguré le premier GEZE (Groupe Electrogène Zéro Émission), précisément à Sernhac au cœur du domaine viticole de Poulvarel. « Nous sommes ravis de la mise en service de cet équipement car nous sommes un territoire d'innovation », indique Gaël Dupret, maire de Sernhac, « du reste, nous avons déjà la chance de bénéficier sur notre commune d’une centrale photovoltaïque ». Antony Cellier, député du Gard et président du Conseil Supérieur de l’Energie assistait également à l’événement. Ce groupe électrogène de nouvelle génération, conçu par Enedis et Schneider Electric, est en fait une grosse pile placée dans un container et dotée d’une puissance de 60 kW et d’une capacité de 200 kWh (soit plus de 3h à pleine puissance).

 

Il est alimenté par de l’électricité produite localement via des panneaux solaires. A la différence des modèles traditionnels dotés de moteurs Diesel, le GEZE n’émet pas de vapeur, pas de fumée, pas de gaz à effet de serre et reste totalement silencieux. Il intègre 20 batteries, 9 onduleurs et peut être supervisé à distance. De plus, il permet la poursuite de l’importation d'électricité dans le réseau public pour les producteurs privés possédant des panneaux photovoltaïques, comme c’est le cas du domaine de Poulvarel. Le GEZE va être testé sur plusieurs chantiers dans le Gard au cours des mois qui viennent, en été comme en hiver.

 

« Nous voulons être le service public de la transition énergétique », rappelle Marianne Laigneau, présidente du directoire d’Enedis, « la mise en service du GEZE fait partie de cette stratégie ». En effet, Enedis a recours plus de 20 000 fois par an à un groupe électrogène, soit pour pallier temporairement une coupure de courant, soit dans le cadre de travaux de maintenance du réseau. Au total, ces usages occasionnent la consommation de plus de 6 millions de litres de gazole et l’émission de 20 tonnes d’équivalent CO2 chaque année. Enedis projette d'utiliser plusieurs centaines de GEZE d’ici 2025. Les prochaines expérimentations sur le sujet auront lieu dans les régions Pays de la Loire et Centre-Val de Loire en début d’année prochaine.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
SIMI
Du 8 au 10 décembre 2021
CITY by SIMI
Du 8 au 10 décembre 2021
Assises Européennes de la Transition Energétique EVENEMENT REPORTE
Du 1 au 3 février 2022