LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Des téléphones recyclés pour les collectivités locales

Economie circulaire

Conséquence directe de la loi AGEC (Anti Gaspillage Économie Circulaire), qui introduit le recyclé dans la commande publique, le spécialiste des smartphones reconditionnés Recommerce lance une offre spécifique à l’attention des collectivités locales et des administrations.

Rimg0
Collectivités et administrations devront intégrer 20 % de reconditionné dans leurs commandes de téléphones.

Recommerce, pionnier de la vente de produits high-tech reconditionnés sur le marché grand public, a lancé mi-avril une offre à l’adresse des entreprises et du secteur public (administrations et collectivités locales). Conçue en partenariat avec Bouygues Télécom Entreprises, Lyreco et Inmac Wstore, cette offre à vocation à répondre à l’exigence du monde professionnel. Ainsi, la garantie des produits reconditionnés concernés a été portée à 24 mois (contre 12 mois pour le grand public) et la qualité des batteries améliorée (avec 90 % de leur capacité initiale contre 80 % pour le grand public). Par ailleurs, Recommerce est en mesure de proposer des solutions de MDM (Mobile Devices Management) pour les organisations qui investissent dans une flotte de smartphones reconditionnés.
Cette offre spécifique fait suite à la publication le 9 mars dernier du décret 2021-254 de la loi AGEC (Anti Gaspillage Économie Circulaire) faisant évoluer le Code de la

Augustin Becquet, CEO de Recommerce

commande publique. Désormais, au moins 20% des achats d’appareils électroniques générés par le secteur public devront porter sur du matériel reconditionné. Il s’agit d’une importante évolution réglementaire que Recommerce compte également accompagner en proposant un programme de reprise pour aider les administrations dans cette transition. « Nous travaillons depuis deux ans avec le Ministère de l’Ecologie, ainsi qu’avec les équipes de Cédric O au Secrétariat d’Etat au Numérique, pour promouvoir le reconditionné auprès des acteurs publics », explique Augustin Becquet, CEO de Recommerce, « maintenant il faut que cette offre soit facilement disponible pour eux, nous commençons avec notre partenaire Bouygues Telecom Entreprises mais nous sommes également en discussion avec d’autres opérateurs ».


Un téléphone reconditionné : 30 k de CO2 évités

Outre l’obligation réglementaire, la recherche de nouvelles sources d’économies (induite par la crise du Covid) devrait également favoriser le recours aux produits reconditionnés dans les organisations. Sans oublier la volonté croissante des entreprises et des administrations d’accélérer leur transition écologique. Et, sur ce point, les perspectives de réduction d’empreinte carbone sont assez parlantes. Par exemple, en achetant un téléphone reconditionné, l’émission d’environ 30 kg de C02 est évitée, tout comme l’extraction d’environ 40 kg de matières premières primaires. L’offre de Recommerce pourrait donc rapidement intéresser un certain nombre de structures. En tout cas, la société se fixe des objectifs ambitieux à moyen terme. « Nous pensons que 20 % de nos ventes peuvent être réalisées par les entreprises et le secteur public d’ici 24 mois », explique Augustin Becquet.
A noter que Recommerce, récemment nommé par le Ministère de l'industrie au Board Impact du French Tech 120/Next 40, a également lancé il y a 15 jours une fédération d’acteurs européens du reconditionné, baptisée Eurofas. Ce regroupement aura vocation à favoriser le développement et la défense des intérêts du secteur.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
RUGGEDISED la conférence finale
Le 6 septembre 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022