LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

La logistique doit devenir un service urbain

Logistique

Tribune rédigée par Salvi Cals, directeur des investissements France de Prologis.

Rimg0

Je t’aime moi non plus ! Alors que pendant les trois mois du confinement, le secteur logistique a nourri, soigné et livré tout l’Hexagone, on s’interroge maintenant sur l’opportunité d’un moratoire sur de nouveaux projets logistiques.
Si les enjeux en matière d’artificialisation des sols, de régulation des flux et d’aménagement du territoire sont réels, l’impact de la logistique reste limité, représentant moins de 1% des terres artificialisées en France. Ainsi, adopter une interdiction pure et simple de nouveaux développements ne permettra pas de gains significatifs et sera même contreproductif. Si pour des raisons réglementaires, le démarrage de chantiers devient impossible chez nous, c’est de beaucoup plus loin que viendront nos produits. La conscience environnementale sera alors difficile à assumer.
La logistique n’est pas l’adversaire des collectivités, elle est l’alliée des territoires et de ses habitants. Elle répond aux besoins essentiels des populations car tout, en fait, est livré. Pourtant, s’attardant plus sur les inconvénients que sur les atouts pour la ville, les élus peinent à prendre les décisions nécessaires pour faire évoluer la logistique dans le bon sens,et lui faire jouer le rôle qu’on lui demande : prouver son efficacité en restant invisible.


Une adaptation en profondeur

Salvi Cals, directeur des investissements France de Prologis

Notre mission de pédagogie est de faire comprendre que notre métier est la solution et non le problème pour faire respirer les villes, les rendre plus intelligentes et participer à leur développement durable. La plupart des entrepôts aujourd’hui bénéficient des normes environnementales les plus élevées. La raison d’être de la logistique est de se fondre dans le paysage et non de le dénaturer.
Le e-commerce est ancré dans les modes de consommation et prend une place de plus en plus importante. Au-delà du commerce, les enjeux logistiques sont clés pour notre pays. Répondre à ces attentes passe par une adaptation en profondeur de la logistique, dans l’intérêt de tous, élus, citoyens, entreprises. Structurer avec les territoires un système de distribution performant, en gardant les spécificités locales, serait une co-réflexion passionnante !
Nous sommes convaincus que la logistique urbaine est la solution pour répondre à ces nouveaux usages. Elle consiste à rapprocher l’activité logistique des bassins de vie et de consommation autour des villes denses, souvent les plus gourmandes en approvisionnement. En réhabilitant et en modernisant des zones péri-urbaines parfois dévitalisées, on crée un cercle vertueux : kilomètres réduits jusqu’au consommateur, naissance d’un bassin d’emploi, participation à la rénovation urbaine. Par ailleurs, des bâtiments mixtes à usage logistique et commercial peuvent faire revenir les commerces en centre-ville.


Appel à concertation et évolution réglementaire

Le lien avec les communautés locales doit rester au centre des préoccupations des acteurs de la logistique urbaine. D’ailleurs, ces derniers pourraient être le pont entre public et privé, entre les habitants et les élus, en considérant, pourquoi pas, la logistique comme un service urbain ? Organiser la distribution des biens au même titre que celle de l’eau et l’électricité. Un projet sur lequel nous lançons un appel à la concertation !
La logistique est donc face à un double défi : Comment livre-t-on le cœur des villes en limitant les nuisances ? Comment la logistique urbaine peut-elle se mettre au service de la ville et de ses habitants ?
Pour y répondre, loin de se contenter d’un moratoire stérile dont l’application serait contreproductive, nous devrons réfléchir à une véritable évolution réglementaire de la logistique. En y associant tous les acteurs : élus, habitants, clients professionnels et particuliers autour de la communauté logistique qui représente 1,6 millions d’emplois en France (source Afilog 2016).

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
La Tournée à Malaunay
Le 9 février 2021
Smart Cities Tour - Arras
Le 16 février 2021
Smart City & Smart Grid
Du 10 au 11 mars 2021