LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

534 maisons France Services déjà labellisées

Territoire

En juin 2019, l’Etat annonçait le lancement du label France Services, avec pour objectifs de simplifier la relation des usagers avec les services publics. D’ici 2022, plus de 2 000 "maisons" devraient ainsi être labellisées.

 

Rimg0

Au départ, il y a un constat. La population a besoin d’interagir avec des agents pour poser des questions relatives à des services publics "de première nécessité". Quels papiers remplir en cas de déménagement ? Comment se déroule, administrativement, le passage à la retraite ? Comment payer mes impôts en ligne ? Autant de questions pour lesquelles les citoyens cherchent des réponses. Or, la situation en termes d’accueil était, jusqu'à présent, très hétérogène selon les territoires, soit parce qu’il manquait de dispositif, soit parce que leur "qualité" n’était pas optimale. Pour améliorer cela, L’Etat a décidé la création d’un label et d’une aide financière pour développer des "maisons France Services".
Actuellement, 534 structures ont été labellisées. « Les porteurs de projets – des collectivités dans 70 % des cas - doivent se rapprocher de leur préfecture pour exposer leur ambition et évaluer si elles sont conformes à la circulaire gouvernementale. Ensuite, l’Etat intervient si cela correspond en organisant des formations pour les agents de ces structures et en déployant des solutions techniques permettant des échnages avec les operateurs locaux et la remontée des données », explique Ladislas Vergne, chef de projet France Services à l’agence nationale de la cohésion des territoires.

 

9 services représentés

Les agents des maisons France Services doivent pouvoir répondre à des questions "essentielles" liées à 9 organismes - les ministères de l’Intérieur, de la Justice, des Finances Publiques, la Caisse d’allocations familiales, la Caisse nationale d’Assurance maladie, la Caisse nationale d’Assurance vieillesse, la Mutualité sociale agricole, Pôle emploi et La Poste. « L’idée, c’est d’avoir une première ligne de services publics » souligne Ladislas Vergne.
La mutualisation permet justement le maintient des services publics partout en France. Et pour favoriser encore plus l’accès à ce dispositif, certaines "maisons" - une quinzaine - sont itinérantes. L’Etat alloue d’ailleurs une somme spécifique pour financer les bus ou les camping-cars qui seraient transformés en structures France Service.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Big Data Paris
Du 27 au 28 mai 2020
La Tournée à Malaunay
Le 30 juin 2020
BIM World
Du 7 au 8 juillet 2020