SMARTCITY
2019 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

[Smart Cities Tour] La Rochelle : priorité au "zéro carbone" et à l'usager

Smart city
H_1
Yann Helary, adjoint au maire de La Rochelle aux Ressources humaines, à l’Administration générale et aux Technologies de l’information et de la communication.
[Nous avons travaillé] pour que la fibre, l’open data, le numérique soient inclus dans le projet

“La Rochelle Territoire Zéro Carbone” est lauréat de l’appel à projets national “Territoires d’Innovation", un ambitieux projet qui oriente à la fois la politique de la mobilité locale, la gouvernance de la donnée, et la vision de la ville intelligente. Yann Helary, adjoint au maire aux Ressources humaines, à l’Administration générale et aux Technologies de l’information et de la communication, nous détaille les contours de l’avenir de son territoire, à quelques jours du Smart Cities Tour qui se déroulera le 7 novembre à La Rochelle.

Vous portez le projet "La Rochelle Territoire Zéro Carbone". Comment intègre-t-il la notion de smart city ?
Quand la Banque des Territoires nous a proposé de travailler sur un appel à projets "Territoire Zéro Carbone en 2040", le maire m’a demandé de participer très activement pour que la fibre, l’open data, le numérique soient inclus dans le projet. Nous figurons aujourd’hui parmi les lauréats de ce concours.
Dans le détail, nous avons effectué un gros travail pour fibrer les 28 communes de la communauté d’agglomération, et le déploiement devrait se terminer prochainement. Sans cela, il nous serait difficile de travailler sur les autres aspects du projet aujourd'hui. Nous avons également organisé la mise à disposition des citoyens des données publiques et porté une attention particulière à la sécurisation juridique et technique des données.

 

Vous avez notamment le souhait de travailler sur le self data – la donnée personnelle et le fait pour un citoyen de la partager, volontairement, avec des acteurs de son territoire. Comment vous projetez-vous ?

Le sujet de la donnée est extrêmement mouvant, c’est pourquoi j’insiste sur l’importance que nous accordons au travail technique et juridique. Aujourd’hui, environ 370 jeux de données anonymisés sont accessibles, de manière juridiquement stabilisée. Mais le travail n’est pas terminé ! Les services se penchent sur la suite, c’est-à-dire le self data (sic il s’agit de la production, l’exploitation et le partage de données personnelles par les individus, sous leur contrôle et à leurs propres fins). On ne sait pas encore vraiment où l’on va, et l’un des enjeux du Smart Cities Tour, qui aura lieu le 7 novembre à La Rochelle, est de discuter avec d’autres acteurs dont la FING pour continuer les réflexions.

 

Autre thématique importante pour votre collectivité : la mobilité. Dans ce domaine, aussi, vous souhaitez mettre l’usager au cœur de votre travail ?
Souvent, les élus impulsent les idées, puis ils associent très vite les agents pour travailler dessus et intégrer le souci de l’expérience utilisateur. Par rapport à la mobilité, nous avons ainsi lancé, il y a 1 an, l’application "La Rochelle au bout des doigts", avec Orange, pour informer notamment les usagers des horaires des transports en commun personnalisés en temps réel. Il y a eu plus de 9 000 téléchargements ! C’est la preuve que nous avons répondu aux attentes. Nos agents sont aussi des citoyens, en prise directe avec la ville, alors leur vision est indispensable à la réussite de nos projets.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Smart City Expo World Congress
Du 19 au 21 novembre 2019
Salon des maires et des collectivités locales
Du 19 au 21 novembre 2019
Colloque IoT ESEO
Le 21 novembre 2019