SMARTCITY
2019 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Énergie : la Bretagne, terre de solutions intelligentes

Energie

SMILE pour SMart Ideas to Link Energies. Mais que signifie cet anglicisme un peu barbare ? Un réseau d’entreprises innovantes dans l’énergie, créé sous l’impulsion des conseils régionaux de Bretagne et Pays-de-la-Loire. Près de 51 – et bientôt 63 – projets sont homologués à ce jour, impliquant majoritairement des PME-PMI. Leurs budgets cumulés s’élèvent à 168 millions d’euros, plus 51 millions d’euros d’investissements sur les réseaux électriques. Exemples concrets du côté de la Bretagne.

Rimg0
Un réseau qui s’étend : SMILE - Françoise Restif, coordinatrice de SMILE, en explique la démarche : « On s’est d’abord intéressés aux réseaux électriques, de gaz, de chaleur puis on a progressivement élargi à tous les sujets d’énergie voire d’écologie. Pareillement, nous sommes parties d’une colonne vertébrale nord-sud de Saint-Malo à la Vendée pour nous étendre à tous les territoires du Grand Ouest ». À date le réseau pararégional compte 275 adhérents, dont 66 % d’entreprises. © Thibault Dumas
RTimg0
Rimg1
Dans la tuyauterie : Wi6Labs - « Nous sommes les plombiers de l’Internet des objets » note Ulrich Rousseau, p-dg de la start-up rennaise Wi6Labs (15 salariés), qui installe du réseau et de l’infrastructure IoT, principalement dans les établissements scolaires (10 en tout dont 2 lycées et un collège en Bretagne). En moyenne, une quinzaine de capteurs sont posés à chaque fois pour les mesures énergétiques puis l’optimisation. « La barrière est humaine, pas technique », souligne-t-il. © Thibault Dumas
RTimg1
Rimg2
Que fait mon usine ? : Atl-En-Tic - Lancée en 2018 avec le soutien de Bretagne Développement Innovation, la co-entreprise Atl-En-Tic (6 millions d’investissements) fédère cinq entreprises bretonnes et ligériennes. Dans le champ de la performance énergétique industrielle, la solution proposée est globale : pose des capteurs, récupération des données, analyse et conseil. « Si je vous montre les niveaux de consommation d’une usine, il n’y a jamais deux heures qui se ressemblent, c’est ultra-complexe » prévient, Arnaud Legrand, p-dg qui dirige aussi la start-up rennaise Energiency. © Thibault Dumas
RTimg2
Rimg3
Du composteur au biométhane : Gaïa Box - Il y a un an, la commune de Locminé (Morbihan, 4 200 habitants) faisait installer trois intrigantes boîtes vertes en trois points de la ville. Des « Gaïa box », soit des bornes d’apport volontaire de biodéchets inédites en Bretagne, développées par la société francilienne Axibio. Mais où vont ensuite les résidus des habitants ? Dans l’énorme unité de méthanisation de la société d'économie mixte Liger, toujours à Locminé, qui depuis 2016 valorise 60 000 tonnes de déchets par an. Principalement agricoles et industriels cependant. © Thibault Dumas
RTimg3
Rimg4
Parkings ensoleillés : See you sun - Bardé d’électronique ce long « préau » protège de la pluie et du soleil les voitures sur un parking de Vannes (Morbihan). Après deux ans d’existence, la start-up bretonne See you sun (10 salariés), a déjà installé 50 « ombrelles solaires » de Vichy à la Vendée et en déploie 200. De quoi alimenter des bornes de recharge pour véhicules électriques ou développer des micro-réseaux locaux. Pour son p-dg, François Guérin, il s’agit « d’un outil de massification et d’accompagnement des territoires sur le travail énergétique. » © Thibault Dumas
RTimg4
Rimg5
Le bâtiment de demain ? : Kergrid - 800 m² de panneaux solaires, 24 puits pour la géothermie, deux éoliennes, huit bornes de recharge électrique plus deux stations hydrogènes. Drôle d’équipements pour un siège d’entreprises, principalement le Syndicat départemental d’électricité (SDE) Morbihan Énergies (253 communes). Pourtant Kergrid est bien là avec sa forme noire allongée, « enfoncé » dans une colline à l’abri pins et les chênes à Vannes (Morbihan). « On a voulu imaginer le bâtiment de demain, à la fois en autoconsommation en période de pic et qui puisse alimenter le réseau en période de creux », explique Édouard Céreuil, chargé de mission stratégie énergies chez Morbihan Énergies. © Thibault Dumas
RTimg5
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Smart Cities Tour à Nevers
Le 23 janvier 2020
Assises Européennes de la Transition Energétiques
Du 28 au 30 janvier 2020