LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Un avenir lumineux pour l’éclairage solaire

Eclairage public

Une tribune rédigée par Bastien Lanta, chef de produit chez Fonroche Lighting.

Rimg0

Depuis plusieurs mois, les discussions autour de l’impact environnemental des citoyens, des entreprises et des collectivités s’intensifient. Plus qu’une simple tendance, l’écoresponsabilité est désormais favorisée voire imposée par des législations de plus en plus drastiques, et s’accompagne d’une véritable prise de conscience des parties prenantes.
Face à des contraintes économiques et environnementales de plus en plus prégnantes, de nombreuses collectivités, sociétés publiques et privées ont fait le choix d’adopter un comportement plus écoresponsable en opérant une transition vers l’éclairage solaire. En cinq ans, le nombre de lampadaires solaires est ainsi passé de 300 à plus de 10 000 dans l’Hexagone : l’éclairage fait incontestablement partie des solutions écoresponsables qui éclaireront le monde de demain.


Éclairage réseau ou lampadaires solaires ?

Bastien Lanta, chef de produit chez Fonroche Lighting

Si l’éclairage réseau reste à ce jour le système d’éclairage le plus répandu en France, il est toutefois celui qui nécessite le plus d’interventions. En effet, en amont de son installation, des prestataires doivent préparer le terrain et les installations électriques en creusant des tranchées, en tirant des câbles, etc. Très coûteux, ces travaux sont tout de même indispensables. De plus, une fois installés, ces lampadaires nécessitent une maintenance permanente afin d’éviter leur dégradation. Ce qui n’empêche pas leur durée de vie d’être limitée à 35 ans.
Au coût élevé de l’installation de l’éclairage réseau s’ajoute le tarif de l’énergie qu’il consomme, en hausse constante : en cinq ans, le prix de l’électricité a ainsi subi une augmentation de 40 %. Une croissance qui devrait perdurer dans les années à venir.
Les lampadaires solaires, quant à eux, ne demandent pas de mise en place particulière en amont, ni d’entretien ensuite, et n’engagent aucune facture d’électricité car ils fonctionnent de manière totalement autonome. Simple, économique et écoresponsable, cette solution s’impose ainsi comme l’alternative à privilégier pour les entreprises et collectivités soucieuses de réduire leur empreinte environnementale.
L’éclairage public doit apporter beaucoup plus aux usagers que le seul sentiment de "confort". Pour cela, il faut que les performances des lampadaires soient optimales de jour comme de nuit. Cette volonté est exprimée au travers de la norme européenne NF EN 1301, norme d’éclairage public à laquelle sont soumis tous les systèmes d’éclairage (réseau comme solaire).


L’éclairage solaire : un développement d’envergure

Ayant les mêmes performances que l’éclairage réseau, l’utilisation et la mise en place de lampadaires solaires connaît une vraie révolution. Conscientes de leurs atouts, de plus en plus d’entreprises ont amorcé leur transition vers des solutions plus eco-friendly. Les enseignes de la grande distribution vendeuses d’énergie fossile comme l’essence sont dorénavant légalement tenues de faire des économies d’énergie pour inverser la balance environnementale. Dans ce cadre, de nombreuses grandes surfaces se sont tournées vers le lampadaire solaire, notamment pour éclairer leurs parkings. Les autoroutes et échangeurs autoroutiers en sont également des exemples probants. À Calais, l’échangeur autoroutier a été intégralement équipé de lampadaires solaires. Les bénéfices sont doubles : l’initiative louable joue positivement sur l’image tout en permettant de réduire l’impact environnemental. Il y a donc tout à gagner.
Le développement de l’éclairage LED a opéré sa révolution il y a déjà quelques années. Si cette évolution constitue un premier pas en avant décisif, il reste crucial de faire bouger les lignes, tant pour le retentissement environnemental que pour des problématiques économiques. Tout comme la technologie LED, l’éclairage solaire tend à gagner du terrain. Ainsi, l’impact, les conséquences écologiques et économiques de la consommation d’énergie ont enfin pris une place prépondérante dans les considérations quotidiennes du plus grand nombre. Le gouvernement, les entreprises et les collectivités valident et participent chaque jour un peu plus au progrès énergétique, au bénéfice d’une réduction de l’empreinte carbone, en étant à la fois demandeurs et consommateurs de ressources toujours plus propres. Et dans cette course vers l’écoresponsabilité, l’éclairage solaire, dont les avantages avérés ne sont plus à prouver est en train de prendre le pas sur l’éclairage public conventionnel connecté au réseau auprès des collectivités.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Pollutec Online
Du 1 au 4 décembre 2020
EnvironPro Grand Ouest
Du 8 au 10 décembre 2020
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 12 au 14 janvier 2021