SMARTCITY
2018 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Mobilité, sécurité, IoT : les applications de la 5G pour la smart city

Réseaux

Quels seront les principaux apports de la téléphonie mobile de cinquième génération pour les villes intelligentes ? Ericsson évoque de futurs usages autour des transports, de la vidéosurveillance et de l’IoT. Et pour l’équipementier, la 5G constitue également une alternative à la fibre optique pour connecter des habitations. Un usage qui se développe déjà aux États-Unis.

Rimg0
L'équipementier télécom Ericsson a organisé journée dédiée à la 5G le 11 octobre 2018.

Un débit au moins 10 fois supérieur à celui de la 4G, une latence (temps de réponse du réseau) 5 fois moindre et des batteries durant 10 fois plus longtemps… Telles sont les principales promesses de la 5G, dont les premières offres commerciales sont attendues dès 2019 en France. Mais quels usages peut-on envisager autour de cette technologie dans le cadre de la ville intelligente ?
A l’occasion d’une journée dédiée à la 5G, organisée à Paris le 11 octobre, l’équipementier télécom Ericsson donne quelques pistes. « Les transports et la sécurité urbaine devraient être les premiers domaines d’application de la 5G pour la smart city », avance Franck Bouétard, p-dg d’Ericsson France.

En matière de mobilité, la 5G pourrait assurer la connexion à distance des « véhicules connectés », précise l’équipementier suédois. Aujourd’hui, les premières voitures connectées envoient surtout des données d’usages aux constructeurs automobiles et aux assureurs. Mais d’ici moins de dix ans, les véhicules devraient communiquer entre eux et avec les infrastructures routières. Ceci afin d’optimiser le trafic et d’améliorer la sécurité. « De par ses hauts débits et sa faible latence, la 5G est adaptée à cette connexion en temps réel des véhicules », souligne Ericsson.
Par la suite, la 5G pourrait également assurer la connexion des futurs véhicules autonomes. « La 5G permet de piloter à distance un véhicule, notamment grâce à sa latence de l’ordre de la milliseconde. Elle pourrait par exemple être utilisée pour reprendre le contrôle d’un bus autonome en cas de problème », poursuit Franck Bouétard. Début juillet, Ericsson avait fait la démonstration d’une prise de contrôle d’un véhicule entre le Parc des Princes et un district de Stockholm (Suède), à plus de 1 600 km de distance.


Caméras mobiles et drones

Deuxième domaine d’application de la 5G pour la smart city : la sécurité. « Les caméras de vidéosurveillance nomades, utilisées par exemple lors de rencontres sportives, gagneront encore en capacité, notamment au niveau de la résolution d’images, grâce aux débits offerts par la 5G », souligne l’équipementier. Par ailleurs, les fonctions de pilotage à distance permettent d’envisager un développement de la vidéosurveillance par drones. « Avec la 5G, les drones pourront être pilotés à des kilomètres de distance ».
L’IoT est également un domaine dans lequel la 5G offre de nombreuses perspectives. Rappelons qu’un nombre grandissant de collectivités exploitent l’Internet des Objets pour déployer des capteurs environnementaux, faire de la télérelève des compteurs d’eau, de gaz ou d’électricité (lire SCM n°18). « Avec la 5G, il sera possible de déployer massivement des objets connectés sur un territoire, avec un réseau offrant des débits élevés et des échanges de données en temps réel, ainsi qu’une faible consommation électrique des équipements », assure Jasmeet Sethi, Head of Ericsson Consumer Lab. Ericsson estime ainsi que la 5G pourrait concurrencer les réseaux IoT de type Sigfox ou LoraWan.
Enfin, un dernier usage pourrait se développer autour de la 5G "fixe". Il s’agit de la connexion d’habitations en zone urbaine. « La 5G est une alternative à la fibre optique pour connecter, sans travaux de voirie, le dernier kilomètre jusqu’aux habitations », explique Franck Bouétard. Un cas d’usage qui est déjà une réalité aux États-Unis. Début octobre, l’opérateur Verizon a ainsi lancé une offre d’"Ultra Wideband Wireless Home Network" dans quatre villes (Houston, Indianapolis, Los Angeles et Sacramento). « Avec une antenne 5G, il est possible de connecter en très haut débit une centaine d’habitations », conclut Franck Bouétard.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Service commercial
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 769 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Salon des Maires et des Collectivités Locales
Du 20 au 22 novembre 2018
Future Days
Le 22 novembre 2018
Atelier Villes et Territoires intelligents
Le 27 novembre 2018