SMARTCITY
2018 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

QoSi cartographie la couverture mobile des territoires

Réseaux

Des communes de Haute-Loire ont fait appel à QoSi pour dresser une cartographie précise de leur couverture mobile ; et indiquer ainsi, aux opérateurs, les sites où ils devraient concentrer leurs efforts pour améliorer la situation.

Rimg0
Près de 17 000 mesures ont été prises dans l'ancienne communauté de communes d'Emblavez pour établir un diagnostic précis de la couverture mobile locale.

Au travers du New Deal mobile, entré en vigueur en janvier dernier, les opérateurs se sont engagés à accélérer la couverture réseau du territoire. Ils vont notamment devoir couvrir 5 000 sites, choisis en concertation avec les élus locaux et le gouvernement. Pour identifier au mieux ces zones, les collectivités locales vont donc peuvent s’appuyer sur le site "Mon réseau mobile" proposé par l’ARCEP ; elles peuvent également, comme l’ont fait des communes de Haute-Loire, faire appel à QoSi, une entreprise spécialisée dans la mesure de la qualité des réseaux télécoms (évaluation de la couverture et mesure de la qualité de service perçue par les usagers). « Notre objectif : permettre à toutes les communes d’anticiper au mieux les lacunes et les besoins en matière de couverture numérique et de déploiement d’infrastructures très haut débit pour que l’ensemble du territoire puisse être demain réellement connecté en 4G ! » affirme le p-dg Fabien Renaudineau.

En avril dernier, dans 11 communes de Haute-Loire, QoSi a réalisé près de 17 000 mesures sur les réseaux mobiles de plusieurs grands opérateurs. Ce travail a permis de circonscrire avec précision les zones blanches ou rencontrant des difficultés de connexions. Les collectivités locales vont pouvoir s’appuyer sur ce diagnostic pour orienter les efforts des opérateurs. « Ce sont les régions qui vont décider, au niveau local, de la priorisation des zones où seront implantées les antennes avant de les transmettre à l’État. Dans ce contexte, et afin que nos demandes aient de meilleures chances d’aboutir, nos 11 petites communes rurales ont eu besoin d’une étude étayée pour attester de la réalité et de l’urgence du besoin de couverture mobile. L’étude réalisée par QoSi nous a ainsi permis de prioriser 4 zones qui ont été transmises à la Communauté d’Agglomération du Puy-en-Velay puis à la région » détaille Adrien Gouteyron, maire de Rosières. De quoi espérer que les travaux d'aménagement seront réellement en phase avec les besoins du terrain. 

Le magazine
Contact annonceurs

Service commercial
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 769 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK
Agenda
Festival Building Beyond
Du 8 juin au 19 juillet 2018
Fab City Summit
Du 11 au 22 juillet 2018
RuraliTIC
Du 28 au 30 août 2018