SMARTCITY
2018 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Open data : mutualisation en Haute-Garonne

Open data

Deux ans après le lancement de son portail d’open data, le département de Haute-Garonne mène des expérimentations afin d’accompagner les communes rurales de son territoire dans l’ouverture de leurs données.

Rimg0
Exemple d'usage de l'open data en Haute-Garonne.

En 2015, le département de Haute-Garonne a lancé sa démarche d’open data, avec la création d’un portail et la publication, fin 2016, d’une cinquantaine de jeux de données. Aujourd’hui, il souhaite ouvrir le sujet à toutes les collectivités locales, « afin d’éviter notamment une fracture entre celles qui font de l’open data et les autres » souligne Thierry Martin, chef de projet open data pour le département, et « d’associer l’ouverture des données à une politique de développement territorial ». Plusieurs actions vont être menées : acculturation et appropriation des enjeux, priorisation des données en fonction des besoins des entreprises locales, mise en place de formats standardisés, mutualisation des données de toutes les institutions publiques sur le portail du département afin de faciliter leur accès, ou encore valorisation des données grâce à leur ouverture concomitante à des événements locaux.
Deux expérimentations ont déjà été lancée sur le territoire cette année afin d’identifier le niveau d’acculturation des collectivités à l’open data, leur organisation, leurs attentes, etc. La communauté d’agglomération du sud-est toulousain (Sicoval) est ainsi accompagnée depuis mai dernier. Elle a ouvert, en septembre, son portail open data tout en stockant ses données sur la base du département. « La mutualisation incite le Sicoval à utiliser les mêmes formats de fichiers que nous et à publier des données portant sur les préoccupations transversales du territoire » indique Thierry Martin. Seconde collectivité concernée, la ville de Roques ne dispose pas de la même maturité sur le sujet. « Notre enjeu est de lui donner les moyens de produire et gérer des données » poursuit le chef de projet. En 2018, le département espère étendre l’expérimentation à d’autres collectivités dans le cadre d’un programme de déploiement pluriannuel qui favorisera l’open data des petites communes rurales.

Le magazine
Contact annonceurs

Service commercial
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 769 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK
Agenda
Festival Building Beyond
Du 8 juin au 19 juillet 2018
Fab City Summit
Du 11 au 22 juillet 2018
RuraliTIC
Du 28 au 30 août 2018