SMARTCITY
2017 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Suez se dote d’un centre de pilotage intelligent

Gestion des déchets

Avec VALOVISIO, Suez met en place un centre de gestion et de valorisation des déchets où l’outil informatique offre une information en temps réel, ce qui permet d’optimiser substantiellement les tournées de ses poids-lourds. Mais pas seulement...

Rimg0
Toutes les informations convergent automatiquement et en temps réel vers le centre VALOVISIO, à partir de capteurs équipant les véhicules et les conteneurs.

Puissance de calcul et temps réel. Telles sont les caractéristiques mises en avant par Suez concernant son nouveau centre de pilotage VALOVISIO pour la gestion et la valorisation des déchets, lancé le 26 octobre dernier. Un dispositif basé à Caluire-et-Cuire (69), dédié aux entreprises des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur, et destiné à être progressivement étendu sur le reste du territoire. Schématiquement, il s’agit – grâce à l’outil numérique – d’améliorer le service rendu aux entreprises clientes en matière de gestion de leurs déchets, explique en substance Philippe Maillard, directeur général Recyclage et valorisation France de Suez, et notamment d’optimiser les tournées des quelques 220 poids-lourds opérant auprès de 7 000 clients pour un total de 7 000 conteneurs (environ 1 500 prestations par jour). Ces opérations étaient jusque-là traitées par des équipes (chauffeurs, personnels administratifs) disposant de moyens classiques, tels que l’ordinateur, le téléphone, les informations tierces (météo, trafic…) et un système de fiches papier presque "vintage" !


L’information en temps réel

Aujourd’hui, toutes les informations convergent automatiquement et en temps réel vers le centre VALOVISIO, à partir de capteurs équipant les véhicules et les conteneurs. Les opérateurs du centre disposent ainsi de données consolidées, cartographiées et visibles sur écran, telles que la géolocalisation des poids lourds, le taux de remplissage des conteneurs, l’avancement des tournées. Le tout complété d’informations extérieures comme celles relatives au trafic routier. Avantage de ce système global : il permet, le cas échéant, de replanifier une collecte de déchets en temps réel, en fonction de telle ou telle situation (disponibilité d’un chauffeur par rapport à un incident ou demande particulière et urgente d’une entreprise). Il propose un scénario en quelques secondes quand il fallait plusieurs jours avec l’ancienne organisation. En effet, à la différence de la gestion des déchets des particuliers, les contraintes varient selon l’activité des entreprises, ce qui rend très complexe ce type de reconfiguration, une enseigne de restauration rapide n’ayant, par exemple, pas les mêmes obligations qu’un site industriel.


L’équivalent d’un aller-retour vers la lune

Selon Philippe Maillard, une telle opération doit conduire, en termes d’optimisation des tournées, à une économie de 700 000 km par an (soit 10 %), soit « un aller-retour vers la lune ! ». Le centre VALOVISIO, lui, représente un investissement d’environ 700 000 euros, avec notamment des capteurs "développés" par Suez et une intelligence logicielle s’appuyant sur des algorithmes "standards" adaptés spécialement au projet. Autant d’outils permettent d’affiner "l’ajustement" du rapport qualité prix des prestations mais aussi d’offrir de nouveaux services : le client peut ainsi connaître l’heure de collecte et la destination de ses déchets, s’appuyer sur des dispositions contractuelles personnalisées (à base de performances / pénalités) ou déclencher une demande urgente. Sans compter ceux auxquels l’entreprise réfléchit par ailleurs… mais qu’elle ne souhaite pas divulguer pour le moment. 

Le magazine
Contact annonceurs

Service commercial
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 769 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK
Agenda
SMARTLAND, la ville ingénieuse
Du 12 septembre au 22 décembre 2017
Rencontres Marché « Smart Port & Smart City »
Le 21 novembre 2017
Salon des Maires
Du 21 au 23 novembre 2017