LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Simulation virtuelle et interactive au CSTB

BIM

Le CSTB – centre scientifique et technique du bâtiment – a inauguré il y a quelques semaines une salle de simulation virtuelle et interactive 3D. Cet espace, et les outils numériques associés, devraient faciliter les échanges entre les différents protagonistes d’un projet d’urbanisme.

Rimg0
Reflet de la transition numérique dans la construction et l’aménagement, la salle Oscar Niemeyer du CSTB, à Paris, propose un espace de simulation virtuelle interactive pour une expérience sensorielle inédite des projets urbains. Différentes sources de données peuvent être utilisées simultanément pour alimenter une carte 3D dans laquelle on se déplace, en multiéchelle, à l’aide d’un joystick. © Nelly Moussu
RTimg0
Rimg1
Guillaume Picimbono, adjoint à la division Maquettes numériques et ingénierie concourante du CSTB, guide l’auditoire dans la découverte des caractéristiques technologiques de la salle : écran tactile 2x5 mètres, vision panoramique en 3D et résolution 4k, immersion acoustique, visionconférence... © Nelly Moussu
RTimg1
Rimg2
Simulation énergétique, vibratoire, acoustique : Julien Soula, chef de la division Maquette numérique et Ingénierie concourante du CSTB, présente des caractéristiques, observables dans cette salle, qui peuvent refléter un sentiment de confort global ressenti par les usagers d’un bâtiment. © Florence Joubert
RTimg2
Rimg3
Aménageurs publics, promoteurs, bailleurs, urbanistes : le CSTB souhaite que cette salle facilite la visualisation des projets, facilite la concertation, favorise la formation au numérique des acteurs. Elle permet notamment d’évaluer différents scenarios et de vérifier la correspondance d’un projet avec un cahier des charges. © Florence Joubert
RTimg3
Rimg4
La simulation numérique en 3D permet de s’immerger en grandeur réelle dans un projet. Par ailleurs, le CSTB a modélisé des règles d’urbanisme permettant d’observer immédiatement des anomalies, comme un bâtiment qui empiète sur une servitude de gaz. © Florence Joubert
RTimg4
Rimg5
Toute sorte de simulation est possible ici : par exemple, les vibrations du passage d’un train sur des bâtiments. On peut prendre des mesures pour évaluer cet impact et trouver des solutions afin d’améliorer la situation. © Florence Joubert
RTimg5
A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Pollutec Online
Du 1 au 4 décembre 2020
EnvironPro Grand Ouest
Du 8 au 10 décembre 2020
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 12 au 14 janvier 2021