LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Infrastructures et données de l’énergie : une cible pour les hackers ?

smart grid

Des réseaux de transport et de distribution aux énergies renouvelables, des capacités de stockage à la question de la flexibilité, tous les sujets liés à l’énergie ont été abordés lors de l’édition 2017 du salon Smart Energies. Leurs points communs : être revisités à l’aide des nouvelles technologies et concernés par la cybersécurité.

Rimg0
Philippe Chabrol, fondateur et directeur associé d’Affinis, au salon Smart Energies 2017.

Le marché des smart grids pourrait représenter 54 milliards d’euros en 2020. C’est dire la préoccupation croissante des questions énergétiques, de la part des décideurs publics notamment, et la multiplication des équipements pour améliorer la gestion des ressources. « Les smart grids sont un accélérateur de la mise en œuvre des accords de Paris sur le climat car ils améliorent la gestion des réseaux, permettent de mieux intégrer les énergies renouvelables, favorisent l’arrivée des technologies de stockage... » constate Valérie-Anne Lencznar, déléguée générale de Think Smartgrids.

Des réseaux de distribution aux interrupteurs des bâtiments, tout le chemin parcouru par l’énergie se retrouve équipé de technologies pour piloter à distance des installations, équilibrer les fluides entre producteurs et consommateurs, assurer une maintenance prédictive des infrastructures. Autant d’outils numériques qui ont pour point commun de se bases sur des données, collectées, partagées puis analysées. « Obtenir des services plus avancés passe par le croisement des informations. Ce peut être des données descriptives d’un bâti et de ce qu’il consomme, des données patrimoniales sur les infrastructures réseaux, des données de mesures en temps réel à partir d’un compteur intelligent » énumère Hervé Rannou, directeur général de Cityzen Data.

 

Hiérarchiser les données dans un dispositif de sécurité renforcé

À chacune de ces données, comme à chacune des infrastructures du réseau électrique, se pose une question fondamentale de sécurité informatique. Les grandes entreprises du secteur, en charge des réseaux de transport et de distribution notamment, se sont emparées de cette problématique il y a longtemps. Mais si les acteurs publics ne suivent pas, des réseaux informatiques, des objets connectés et des données pourraient être compromis. « Aujourd’hui, les maires sont fiers de leurs smart cities mais ils sont un peu trop sûrs d’eux, lâche Philippe Chabrol, fondateur et directeur associé d’Affinis, un cabinet de conseil qui a récemment travaillé sur les questions de cybersécuritéL’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information a réalisé des tests auprès de certaines collectivités et elle a observé des failles géantes de sécurité... » L’expert du cabinet de conseil prend pour exemple la ville de Nice, dont l’éclairage public d’un boulevard a pu être hacké à partir d’un accès wifi. « Il y a une légèreté dans la façon de traiter la question de la sécurité de ces réseaux » affirme-t-il. Une légèreté qui pourrait être très dommageable. 

La solution ? Hiérarchiser les données pour déterminer lesquelles inclure dans un dispositif de sécurité renforcé. « Le capteur qui compte les entrées à la piscine municipal n’est pas vital ; en revanche, quand le capteur est connecté à une capacité d’action, comme couper le courant, il est essentiel pour la ville », commente Philippe Chabrol. Partager les responsabilités entre acteurs, penser security by design – la sécurité dès la conception -, établir un plan de continuité en cas d’une perte de contrôle d’un système, il existe des mesures plus ou moins simples à mettre en place pour se prémunir des attaques et de leurs dommages collatéraux. Avec toutefois une limite : la sécurité a un prix et nécessite une prise en compte dans les budgets d’investissement des collectivités.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
RUGGEDISED la conférence finale
Le 6 septembre 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022