SMARTCITY
2017 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Startup Weekend Orléans : interview de Camille Devillières

Innovation
H_1
Camille Devillières, étudiante à l’Institut Mines Telecom et co-organisatrice du Start-up Weekend Orléans.
Nourrir une dynamique régionale

Pour sa cinquième édition, du 19 au 21 mai prochains, le Start-up Weekend Orléans a choisi pour thématique la smart city. Ceux qui veulent innover en la matière seront accueillis au Lab’O, l’incubateur numérique local, pour développer des projets répondant aux besoins des collectivités. De quoi motiver Orléans Métropole, collectivité engagée dans ce projet. Détails avec Camille Devillières, étudiante à l’Institut Mines Telecom et co-organisatrice de l’événement.

Comment fonctionne un Start-up Weekend ?
Pendant 54 heures, les participants créent une start-up de toutes pièces en passant par une première étape de validation client, c’est-à-dire la vérification que le projet réponde à un vrai besoin, ensuite par l’élaboration d’un business model et enfin par la création d’un prototype ou d’une offre de base. Et après l’événement, 20 à 30 % des projets de start-up se concrétisent.
Les équipes qui vont développer les projets se constituent au début du week-end : des participants viennent présenter leurs idées, un vote en sélectionne une dizaine et d’autres participants les rallient, mettant à disposition leurs compétences (en développement web, design, management...). Ce qui a de la valeur ce ne sont pas les idées en tant que telles mais la façon dont elles sont mises en œuvre par les équipes.

 

La thématique de la Smart City ajoute-t-elle des spécificités à l’événement ?

Les projets qui vont voir le jour étant faits pour répondre aux besoins territoriaux, le prisme de la smart city mobilise des acteurs spécifiques : les collectivités. Ouvertes aux propositions, elles ne vont pas orienter les idées proposées lors du weekend. En revanche, elles seront présentes aux côtés de citoyens – ou smart citizens –, entrepreneurs, entreprises, étudiants, chercheurs pour participer à l’événement et sont prêtes à devenir des territoires d’expérimentation à l’issue.

 

Ce Start-up Weekend se déroule simultanément à Orléans et à Tours. Pourquoi cette double mobilisation ?

Orléans Métropole et Tours Métropole Val de Loire sont des parties prenantes de la manifestation. Chacune de ces collectivités s’inscrit dans une démarche « ville de demain » au travers d’un lieu d’innovation, Lab’O pour la première et Mame pour la seconde. Dans le Start-up Weekend, elles entrevoient donc de quoi nourrir une dynamique territoriale, portée par la région Centre Val de Loire, également partenaire, et la French Tech Loire Valley. Derrière ce label sont réunis des acteurs locaux, qui ont décidé la création d’un fonds d’investissement – d’un montant de 14 millions d’euros aujourd’hui – afin d’accompagner des projets de start-up, et notamment ceux des Start-up Weekend.

Le magazine
Contact annonceurs

Olivier Denis

Directeur de la publicité

byvivre.qravf@fznegpvglznt.se

+33 603 54 07 54

Recevoir la Newsletter
OK
Agenda
Ville et automobile en 2030 : divorce ou réconciliation?
Le 27 juin 2017
Forum TERATEC
Du 27 au 28 juin 2017
Fête du Très Haut Débit
Le 29 juin 2017