LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Rôle des caméras réseau dans l’amélioration de la vie urbaine connectée : une perspective prometteuse

Vidéoprotection

Partout dans le monde, de nombreuses villes emploient des caméras de vidéo sur IP pour la régulation de la circulation, la vidéoprotection et d’autres applications de sécurité. Leurs systèmes CCTV analogiques ont progressivement laissé la place à des technologies évolutives et pérennes, dont le potentiel s’étend bien au-delà des seules missions de surveillance. Accompagnant l’essor de l’Internet des objets, de nombreux autres scénarios se dessinent, où les caméras réseau contribueraient à améliorer la gestion des villes connectées et la vie de leurs habitants, dans leurs déplacements ou leurs activités professionnelles.

Tribune rédigée par Andrea Sorri, Director Business Development Government City
Surveillance and Critical Infrastructures, Axis Communications.

Rimg0
Andrea Sorri, Director Business Development Government City Surveillance and Critical Infrastructures, Axis Communications

Les applications possibles sont multiples : depuis les systèmes informatiques urbains, où les caméras deviennent l’élément incontournable d’un centre des opérations pour une variété de services collectifs portant sur la sécurité, l’énergie, la santé, la circulation et le transport, jusqu’aux aménagements urbanistiques durables, où des solutions mesurent la qualité de l’air, les niveaux de bruit et l’intensité des rayonnements UV. Les caméras réseau peuvent également s’inscrire dans de nouvelles applications liées au commerce, aux loisirs et au tourisme, en particulier lorsqu’elles sont associées à des technologies mobiles faisant appel à la géolocalisation. Pour illustrer la diversité des possibilités, ci-dessous quelques exemples applicables à la ville connectée :


Plans de ville virtuels 3D en temps réel

Les habitants des villes et les touristes qui les visitent tiennent à être informés des événements, des problèmes de circulation et éventuellement des lieux saturés à éviter. En affichant des modèles tridimensionnels de la ville sur leurs téléphones portables, ils pourraient consulter facilement de telles informations en temps réel. Grâce aux technologies de réalité augmentée, les caméras réseau peuvent servir de capteurs intelligents à des points stratégiques du périmètre urbain. Des logiciels sophistiqués peuvent produire un plan en 3D contenant plusieurs niveaux d’informations en direct, notamment par vidéo. Ce type de plan « vivant » peut également s’appliquer à des domaines comme la sécurité, l’industrie, la santé, l’enseignement, les loisirs ou la publicité.


Meilleure communication avec les habitants

Les municipalités doivent informer une population urbaine toujours plus nombreuse des événements qui se déroulent dans la ville. Pour ce faire, elles ont besoin d’outils plus intelligents pour communiquer avec leurs administrés en cas de menace ou de danger potentiel, mais aussi pour les informer en temps réel de problèmes dans certains quartiers. En installant des écrans dans les lieux passants, comme les places ou les gares ferroviaires, et en exploitant les informations extraites des caméras réseau, les autorités peuvent afficher des annonces pour alerter les habitants de situations potentiellement dangereuses ou problématiques et donner les consignes à suivre.


Hausse du taux de satisfaction des habitants

Nombreux sont ceux qui ne se déplacent jamais sans leur smartphone. Dans ce cadre, une application mobile exploitant la géolocalisation pourrait permettre aux habitants de signaler immédiatement des services déficients ou inefficaces, par exemple des poubelles qui débordent ou des lampadaires éteints. Les municipalités peuvent vérifier les problèmes signalés avec leur réseau de caméras installées et décider des moyens à mettre en oeuvre pour les résoudre rapidement et efficacement. Ils peuvent également maintenir les habitants informés de l’évolution d’une situation par transmission d’informations vers cette même application. Un tel système permettrait en plus de recueillir l’opinion de la population sur les services fournis par leurs municipalités, et ainsi d’améliorer la qualité de vie de tous les usagers de ces services.


Valorisation maximale des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter constituent déjà des sources d’information cruciales pour les forces de l’ordre, la presse et les internautes concernés par un même signalement, notamment en cas d’incident, qu’il soit anodin ou grave. Une fois les autorités de la ville alertées d’un événement au travers des mots-clés qui se dégagent des réseaux sociaux, la vidéo sur IP leur permet instantanément de recueillir des images, de localiser le problème, de suivre la situation et d’évaluer son ampleur. En recoupant le contenu publié sur les réseaux sociaux avec les données recueillies par les caméras de vidéo sur IP, les capteurs intelligents et d’autres applications informatiques, les autorités peuvent exploiter les atouts du Big Data pour mieux cerner les situations au quotidien et les réponses à y apporter.


Suivi et recherche d’effets personnels

Les trousseaux de clés, portefeuilles, téléphones, ordinateurs portables et bicyclettes comptent parmi les objets qui disparaissent le plus dans une métropole, soit parce que leurs propriétaires les perdent, soit parce qu’ils sont victimes d’un vol. La population et la police pourraient donc tirer profit d'un système capable de suivre ces objets. Or un tel système est tout à fait réalisable au moyen de capteurs et de technologies GPS de localisation des objets. Les caméras réseau peuvent quant à elle assurer l’assistance vidéo nécessaire et permettre aux forces de l’ordre et à l’administration locale de mener des recherches plus approfondies.


Télé-accompagnement des piétons

Les allées sombres ou les squares déserts peuvent présenter des risques. Pour protéger et rassurer les habitants qui doivent traverser ce genre d’environnement, les autorités peuvent proposer une application mobilqui connecte directement le réseau de surveillance urbaine au téléphone des usagers. Une fonction d’appel intégrée établit une liaison directe avec les forces de police, tandis que les données de géolocalisation, associées à des caméras réseau à éclairage intelligent, permettent à l’opérateur du centre de contrôle de suivre les déplacements et les actions de l’usager pour l’escorter en toute sécurité dans une zone potentiellement dangereuse. Avis d’expert Antony, le 1er mars 2017

 
Surveillance des drones

Les drones sont des appareils de plus en plus présents dans nos vies quotidiennes, comme en témoignent les signalements de collisions évitées de justesse avec des avions. Mais ces appareils peuvent être utilisés à des fins malveillantes, comme l’espionnage ou le transport de matières dangereuses. C’est pourquoi ils doivent être soumis à une forme de télésurveillance. À ce titre, les
caméras réseau sont capables de suivre des drones jusqu’à 100 m de distance, de jour comme de nuit, mais aussi de signaler leur approche à proximité de sites sensibles comme les installations industrielles ou les quartiers d’affaires. Elles peuvent en plus transmettre des alertes en temps réel et identifier les menaces potentielles, même à plusieurs dizaines de mètres d’altitude.
Baisse des accidents par une vigilance accrue dans les environnements de travail
Les caméras de vidéo sur IP peuvent servir à surveiller les chantiers de construction d’immeubles ou de travaux publics et les autres environnements de travail potentiellement dangereux, afin d’éviter les accidents et les intrusions. Elles peuvent également surveiller en temps réel les conditions de sécurité d’un site dangereux et déclencher des signaux d’alarme lorsqu’un intervenant adopte un comportement à risque pour sa propre sécurité et celle des autres.


Renforcement de la sécurité des piétons et des cyclistes

En matière de systèmes de gestion intelligente de la circulation, la sécurité des cyclistes et des piétons qui traversent la chaussée fait l’objet d’une attention toute particulière. Le recours à de puissants signaux visuels, la diffusion de messages sonores enregistrés ou la mise en place de barrières physiques peuvent constituer des solutions simples et efficaces pour avertir les automobilistes lorsque des piétons ou des cyclistes sont sur le point de traverser la chaussée, en particulier par faible visibilité. Ces installations pourraient réduire nettement le taux d’accidents impliquant des piétons ou des cyclistes et rendre les rues plus sûres, tant pour les habitants que pour les touristes.


Gestion du stationnement

La recherche d’une place de parking en centre-ville peut vite tourner au cauchemar. Pourtant, un système s’appuyant sur des caméras réseau et des programmes d’analyse vidéo et de comptage de véhicules pourrait déterminer en temps réel les places de stationnement vacantes. Il est alors possible de transmettre ces informations aux automobilistes par l’intermédiaire d’une application mobile, qui peut également calculer l’itinéraire le plus rapide vers la place libre la plus proche en fonction de leur position actuelle. Le même système peut également servir à contrôler que les places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite ne sont occupées que par des handicapés et que leurs accès restent dégagés.
De nombreuses autres applications sont possibles lorsque les caméras sont connectées à d’autres capteurs, systèmes informatiques et solutions d’analyse de données dans le cadre d’un réseau urbain intelligent. Certes, les caméras vont conserver leur rôle dans la lutte contre la criminalité, la protection des infrastructures et la réactivité face aux situations d’urgence. Néanmoins, les technologies peuvent désormais dépasser le strict cadre de la sécurité traditionnelle et envisager de nouveaux domaines d’application, où les caméras réseau seront en mesure d’améliorer nettement la qualité de vie en agglomération.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
EnvironPro Grand Ouest
Du 8 au 10 décembre 2020
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 12 au 14 janvier 2021
La Tournée à Malaunay
Le 9 février 2021