LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Les émissions de CO2 des transports évalués grâce aux smartphones des usagers

data

Une filiale de l’opérateur de transport Keolis, vient de développer un outil permettant d’analyser les mobilités sur un territoire, via la collecte de traces GPS. Grâce à un algorithme, la solution est capable de quantifier les émissions de gaz à effet de serre des différents modes de transport.

Rimg0
Place de la République de Rennes, qui a déployé la solution Patterns d'Hove.

« Le transport est un secteur vital pour notre société et notre économie. Mais c’est également la principale source de pression sur l’environnement, via la pollution atmosphérique ou sonore », souligne Nicolas Cosson, président d’Hove, filiale de l’opérateur de transport public de voyageurs Keolis. Avec 31 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau national, le transport de marchandises et de personnes se place en effet en tête des secteurs les plus polluants.

 

Pour répondre à ces enjeux, la société Hove vient de lancer une solution innovante d’analyse des mobilités au sein des territoires. L’idée : exploiter les traces GPS des usagers afin de créer un observatoire local. Rappelons que les traces GPS sont des données de localisation issues des téléphones mobiles (et de certains objets connectés), recueillies notamment auprès des opérateurs de télécommunications. Elles sont anonymisées (en conformité avec le RGPD) et traitées pour identifier des flux de déplacements de personnes.


Dans le cas d’Hove, sa solution baptisée Patterns permet de visualiser les déplacements en ajoutant des informations sur les modes de transport utilisés, avec des précisions sur l’heure, le jour ou la période, ainsi que l’origine et la destination du trajet. Ainsi, les collectivités ou les opérateurs de transport peuvent suivre l’évolution des différents modes mais aussi identifier les zones d’attraction et les points d’intérêt. « Après trois ans de R&D, nous avons équipé la solution d’un algorithme capable de définir si l’usager est dans un tram, sur une piste cyclable ou dans une voiture, grâce aux données relatives à la vitesse notamment », précise le président d’Hove.

 

Evaluer les quantités de CO2 émises pour un trajet

Grâce à l’identification du mode de transport utilisé, la solution est également capable d’évaluer les quantités de CO2 émises pour un trajet. « Nous nous appuyons pour cela sur les données de l’État ou des Métropoles, qui détaillent la quantité d’émissions de gaz à effet de serre selon les modes de transport », indique Nicolas Cosson.

 

Les émissions sont ensuite ramenées au voyageur par kilomètre. Pour les déplacements en transports en commun, elles dépendent d’ailleurs fortement du taux de remplissage, calculé quotidiennement sur chaque ligne de transport. Ces données permettent ainsi aux collectivités de suivre leurs avancées et de savoir si elles pourront atteindre les objectifs qu’elles se sont fixés en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.


La stratégie nationale bas-carbone de la France fixe notamment une réduction de 28 % des émissions d’ici 2030 dans les transports. Des objectifs qui se déclinent au niveau local, via les plans climat-air-énergie territorial, notamment. « La Ville et la Métropole de Rennes souhaite par exemple diminuer de 40 % ses émissions de CO2 d’ici 2030 par rapport à 2018. Elle envisage pour cela de faire passer la part des déplacements en voiture de 48 à 40 %, la marche à pied de 34 à 35 % et celle du vélo de 3,5 à 9 % », détaille Nicolas Cosson, qui a équipé la collectivité de la solution Patterns.


L’outil est en effet déjà utilisé par plusieurs réseaux de transport exploités par Keolis. Outre Rennes, c’est aussi le cas de Nancy. La Ville de Paris s’en est également équipée directement. La solution se déploie aussi à l’international, notamment aux États-Unis, en Europe et en Australie.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
2èmes Rencontres des datacenters, des territoires & des données souveraines
Le 30 mars 2023
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 23 au 25 mai 2023