LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Le Plan vélo est renouvelé : 250 M€ pour 2023

Vélo

A l’occasion du quatrième anniversaire du Plan vélo, le gouvernement annonce son renouvellement avec de nouveaux budgets débloqués. Il s’appuiera sur les collectivités territoriales pour cibler les besoins prioritaires. Une façon de réaffirmer la place que peut (et doit) occuper le vélo dans la transition écologique en cours.

Rimg0

Le gouvernement annonce un nouveau Plan vélo pour la période allant de 2022 à 2027, avec pour objectif d’inscrire encore un peu plus ce mode de déplacement dans le quotidien des Français. Concrètement, le fonds mobilités actives, créé en 2018, est reconduit dans une logique de contractualisation avec les collectivités. Il sera doté de 250 M€ pour l’année 2023, dont 200 M€ pour les infrastructures et 50 M€ pour le stationnement. L’accent sera également mis sur la sécurité avec la volonté de renforcer la prise en compte du vélo dans l’espace public. Par ailleurs, les aides à l’achat seront reconduites et l’encouragement à l’inscription des matériels au registre national d’immatriculation des vélos sera poursuivi (3,7 millions de véhicules sont déjà enregistrés).

Au niveau économique, le gouvernement dit vouloir accompagner « la création d’une véritable filière, qui va de l’assemblage au recyclage, en passant par la réparation et les services ». En 2021, 2,7 millions de vélos ont été vendus en France, dont 800 000 assemblés sur notre territoire. L’objectif est désormais de porter ce total à 1 million par an. Enfin, les actions en faveur de l’apprentissage du vélo auprès des plus jeunes vont être renforcées. Depuis la mise en place du dispositif « Savoir rouler à vélo », 160 000 enfants ont été formés. Désormais l’objectif est de 800 000 enfants chaque année.

 

A noter que, sous le pilotage de la Première ministre, un comité interministériel du vélo et des mobilités actives est mis en place et réunira l’ensemble des ministres concernés tous les six mois (le premier aura lieu à l’automne sans précisions de date pour l’instant). « En devenant Première ministre, j’ai fixé une ambition : que chaque Français puisse avoir accès à une mobilité propre pour ses déplacements », a rappelé Elizabeth Borne, « le vélo jouera un rôle central dans cet objectif et sera un des ressorts de notre transition écologique ».

 

14 000 km de pistes cyclables construits depuis 2018

Le Plan national vélo et mobilités actives, lancé en 2018 dans le cadre de la loi LOM (Loi d’Orientation des Mobilités), avait bénéficié d’un fonds de 500 M€, dont 410 ont été investis pour accélérer les projets de création d’axes cyclables au sein des collectivités (notamment sous la forme d’appels à projets ciblant les discontinuités d’itinéraires, les réalisations d’itinéraires sécurisés et la pérennisation de pistes de transition). Au total, 14 000 km de pistes cyclables supplémentaires ont été construits, ce qui porte le total à 55 000 km aujourd’hui. Du reste, la fréquentation des aménagements cyclables a augmenté de 33% dans le même temps.

 

De manière fort logique, l’Ademe est associée au nouveau Plan vélo. L’organisme a dévoilé les 192 nouveaux lauréats du programme Avelo 2, doté de 25 M€ (Avelo 1 avait été mis à profit par plus de 600 communes, intercommunalités et départements pour l’avancement de leur politique cyclable). L’Ademe va également lancer dans quelques jours un appel à projets nommé « Développer le vélotourisme », pour lequel 6 M€ sont mobilisés afin de soutenir l’effort d’investissement des offices de tourisme, sites touristiques et VNF (Voies Navigables de France) visant à faire labelliser leurs sites comme Accueil vélo.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'IA et des Territoires - 2ème édition
Le 9 décembre 2022
Hyvolution
Du 1 au 2 février 2023