LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Saint-Rémy-lès-Chevreuse : l’expérimentation des navettes autonomes de la RATP a débuté

Véhicules autonomes

Entre la gare RER de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et le parking Coubertin à Chevreuse, les premiers voyageurs peuvent désormais emprunter les navettes autonomes de la RATP. Cette expérimentation fait suite à l’appel à projets EVRA (Expérimentation de Véhicules Routiers Autonomes) financé par le programme d’investissements d’avenir et l’Ademe.

Rimg0

Les villes de Chevreuse et de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, la communauté de communes de la Haute Vallée de Chevreuse et le groupe RATP ont lancé une expérimentation de navettes autonomes sur route ouverte. Cette dernière s’inscrit dans le cadre du projet SAM (Sécurité et Acceptabilité de la conduite et de la Mobilité autonome), lauréat de l’appel à projets EVRA (Expérimentation de Véhicules Routiers Autonomes).

  

Les navettes réalisent un parcours de deux kilomètres entre la gare RER de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et le parking Coubertin à Chevreuse, du lundi au vendredi de 7h à 19h (en fonction des réservations effectuées par les voyageurs sur une application dédiée, soit une navette toutes les 4 à 5 minutes en moyenne). Au total, près de 10 000 voyageurs sont attendus au cours de cette phase expérimentale.

 

Une nouvelle étape pour la RATP

Pour l’occasion, la RATP a mis à contribution le Groupe Milla qui fournit deux navettes autonomes Milla Pods, 100 % électriques et permettant de transporter 4 personnes (accompagnées par un opérateur de sécurité). Il s’agit de la deuxième expérimentation de ce type sélectionnée par l’Ademe pour la RATP, après le service de transport public entre Vincennes et Paris, qui fonctionne tous les week-ends avec 2 véhicules depuis mars 2021. Une troisième expérience sera lancée fin 2022-début 2023.

 

« C’est une nouvelle étape pour la RATP dans le travail mené depuis plusieurs années au développement des mobilités autonomes », explique Frédéric Tran Kiem, directeur en charge du digital, des systèmes d'Information et de l'innovation du groupe, « navette, bus, tramway ou taxi volant, la mobilité autonome est aujourd’hui au cœur de nos priorités stratégiques ».

 

Tester l’intégration dans une circulation périurbaine

L’ensemble de l’expérimentation est supervisé à distance depuis un PCVA (Poste de Commandement des Véhicules Autonome) situé dans le 12ème arrondissement de Paris. Elle a globalement pour objectif de mesurer la pertinence d’une offre de service du dernier kilomètre en zone périurbaine et rurale, proposée comme une une alternative au véhicule personnel.

 

Mais l’idée est aussi de tester l’intégration des véhicules autonomes dans une circulation périurbaine avec un trafic modéré, leur accélération jusqu’à 50 km/h, l’utilisation d’une application de réservation des trajets, et la supervision à distance de l’exploitation des véhicules. A terme, ce type de service pourrait permettre de désaturer de manière pérenne le parking de la gare RER de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, et plus largement s’inscrire dans le bouquet de solutions proposées par les collectivités franciliennes avec Île-de-France Mobilité.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'IA et des Territoires - 2ème édition
Le 9 décembre 2022
Hyvolution
Du 1 au 2 février 2023