LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Nantes prend 10 engagements pour un numérique responsable

Sobriété numérique

Jusqu’au 25 septembre, la Métropole célébrait son événement numérique : la Nantes Digital Week. À cette occasion, la collectivité, en lien avec les acteurs associatifs, économiques ainsi que les citoyens du territoire, a dévoilé les engagements pris pour un numérique plus social, écologique et éthique.

Rimg0

« Faire du numérique une ressource accessible et utilisée par le plus grand nombre », c’est l’un des objectifs affichés de la Métropole de Nantes. « Pour être pleinement responsable, le numérique se doit d’être éthique, social et écologique. Le rôle d’une collectivité est donc de veiller à ce que chaque citoyen soit impliqué et formé aux outils et services numériques », a déclaré Francky Trichet, conseiller municipal de la Ville de Nantes et vice-président de Nantes Métropole, en charge du numérique.


La collectivité s’est rapprochée d’acteurs associatifs, économiques et de citoyens afin de prendre dix engagements pour un numérique plus responsable, dévoilés à l’occasion de la 9e édition de la Nantes Digital Week, organisée du 15 au 25 septembre. Parmi eux : accompagner la dotation en équipement et la connexion des familles, maintenir la diversité d’accès aux services afin de préserver les liens humains ou encore proposer un accompagnement pour que chacun puisse s’adapter aux mutations de l’emploi liées au numérique.


Créer une filière de réparation et de recyclage locale

La Métropole et les acteurs du territoire souhaitent également « contribuer à l’émergence et au développement d’une filière locale de réduction, de réparation et de recyclage du matériel informatique, qui serait créatrice d’emplois. » Le tout en soutenant la transition écologique des sociétés et des citoyens. « Sur le plan économique, la métropole appuie les entreprises au service du rayonnement territorial (emplois, financements) et de l’émergence de filières locales, comme c’est le cas sur le réemploi des objets électroniques », souligne Francky Trichet.


Sur le plan environnemental, l’idée est également d’évaluer l’impact du numérique et de mettre en place des actions de sensibilisation pour les citoyens et les entreprises. Avant de « créer des dispositifs et des actions collectives, permettant de réduire cette empreinte à l’échelle du territoire », précise la Métropole dans un communiqué.


Lutter contre la fracture numérique et réduire les inégalités

Dans le même temps, la collectivité et les acteurs du numérique souhaitent « défendre une stratégie de la donnée ambitieuse et privilégier les solutions "libres" tels que les logiciels, pour contribuer aux communs numériques. »


Pour Nantes, les principaux enjeux au niveau social sont de « lutter contre la fracture numérique, de réduire les inégalités sociales et de garantir à chacun l’accès à des formations adaptées. » D’un point de vue écologique, l’objectif est de « proposer des solutions concrètes, considérant que le choix des logiciels et des technologies utilisés a de forts impacts sur l’empreinte environnementale. »

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'IA et des Territoires - 2ème édition
Le 9 décembre 2022
Hyvolution
Du 1 au 2 février 2023