LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Des navettes fluviales autonomes et décarbonées, présentées aux JO 2024

Transition énergétique

Trois prototypes de navettes sans pilote devraient être présentés lors des Jeux Olympiques 2024. Voies navigables de France vient de lancer un appel à candidatures pour accompagner ces innovations, qui permettront, à terme, de favoriser les déplacements dans les villes construites autour d’un cours d’eau.

Rimg0

« Les territoires traversés par une rivière ou un fleuve veulent faciliter le passage entre les deux rives, pour avoir une continuité. Sauf que la construction de ponts peut être longue et particulièrement coûteuse. » C’est de ce constat qu’est notamment parti Dominique Ritz directeur territorial du bassin de la Seine, et Loire aval, à Voies navigables de France (VNF), l'établissement public chargé de gérer la majorité du réseau des voies navigables français.

 

Autre obstacle : les bacs qui permettent de traverser les cours d’eau nécessitent des pilotes. Et ces profils ne sont pas toujours faciles à recruter. Pour s’adapter à ces problématiques, l’opérateur du réseau fluvial vient de lancer un appel à candidatures pour créer des navettes sans conducteur, fonctionnant aux énergies propres sur les cours d’eau.


Des bateaux électriques, alimentés par des biocarburants ou des piles à combustibles

Avec l’agence de l’innovation dans les transports, elles retiendront au maximum trois lauréats capables de mettre au point des prototypes. Ces derniers devront utiliser des énergies décarbonées. « Aujourd’hui, dans le fluvial, il existe différents types de motorisations : électriques, alimentées par des biocarburants ou des piles à combustible, énumère le directeur territorial. Pour les bateaux électriques, on peut imaginer des bacs qui fonctionneront sur batterie, et seront rechargés la nuit. » Car le projet s’inscrit dans une dynamique de transition énergétique et vise à amorcer le virage vers des bateaux à moteur non polluant.

Ces navettes seront ensuite présentées lors des Jeux Olympiques 2024. « C’est un événement iconique, d’une ampleur internationale, c’est donc une incroyable vitrine », poursuit Dominique Ritz. L’ambition est à la fois de toucher les collectivités mais également d’aider les entreprises à faire connaître leurs innovations, notamment lors de la cérémonie d’ouverture qui aura lieu sur la Seine, et des épreuves de natation en eau libre.


Des aides publiques couvrant 20 à 80 % de l’investissement

Cet appel à candidatures s’adresse aux entreprises françaises mais également européennes. « En France, nous avons un écosystème très intéressé, qui pourrait apporter des solutions innovantes. Mais une entreprise de Norvège, par exemple, souhaite également se positionner », souligne Dominique Ritz. Les lauréats seront accompagnés dans le cadre du « Plan d’aide à la modernisation et à l’innovation » de VNF, soutenu par l’Europe, l’Ademe et certaines Régions, notamment l’Île de France.

 

Elles pourront ainsi bénéficier d’aides publiques allant de 20 à 80 % du montant investi, en fonction de la taille et de la nature des investissements. L’exploitation sera également financée pendant la durée de l’expérimentation et de la démonstration.

 

« Pour les porteurs de projet, l’objectif est de mettre au point un démonstrateur à moindre coût, qu’ils pourront ensuite commercialiser », précise le directeur territorial de VNF. Et les lauréats seront accompagnés pour trouver d’autres sources de financements.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'IA et des Territoires - 2ème édition
Le 9 décembre 2022
Hyvolution
Du 1 au 2 février 2023