LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

« 42 degrés », le thriller climatique de Wolf Harlander

Chronique

Rimg0

Le titre se voudrait presque une projection de fiction ; un de ces chiffres du GIEC qu’on ne voyait pas se concrétiser avant 2050, dans le cas où nous nous étions pas suffisamment appliqués dans la mise en œuvre des mesures pour limiter l’impact du changement climatique. Or, le 19 juillet dernier, à l’occasion de la 2ème canicule de l’été 2022 (qui marque un petit répit au moment d’écrire ces lignes), il a fait 42 degrés à Nantes, et 41° à Paris, sans parler de la foultitude d’autres records de température qui ont été battus un peu partout en Europe. Et, pendant que les canicules se succèdent, on entend monter une autre petite musique inquiétante, très liée aux conséquences de la première : il s’agit de la sécheresse et de la pénurie potentielle d’eau qui en découle.
La conjugaison extrême de ces deux facteurs fournit le décor de « 42 degrés », ouvrage de l’écrivain et journaliste allemand Wolf Harlander, sorti le premier juin 2020 en Allemagne et devenu très rapidement best seller. Édité en France par les éditions Hervé Chopin, l’ouvrage est sorti en mai 2022 dans sa version française.
Écrit avant la crise énergétique et géopolitique que nous connaissons actuellement, ce pavé de 542 pages, solidement documenté sur le plan scientifique et technique, est un véritable thriller dont l’intrigue et la tension viennent de l’augmentation de la température en Europe et du manque d’eau qui en résulte, avec son cortège de catastrophes (rivières asséchées, feux de forêt incontrôlables, centrales nucléaires arrêtées en urgence...). Un jeune hydrologue et une jeune informaticienne tentent en vain d’alerter l’opinion publique. Mais trop tard pour tous les « réfugiés de l’eau » européens qui cherchent désespérément à se procurer le précieux liquide.


Crise climatique plus cyber attaques

 

Wolf Harlander, journaliste et écrivain allemand, auteur de "42 degrés"

Si la construction de ce roman, écrit comme un scénario, n’est pas sans rappeler celle du film Don’t look up réalisé par Adam McKay, le parallèle s’arrête là : le film dont Leonardo di Caprio et Jennifer Lawrence sont les protagonistes est une allégorie de notre déni du risque climatique ; 42 degrés est une fiction qui pourrait très bien se faire rattraper par la réalité. En cet été 2022, après des années de stress hydrique, de nombreuses régions françaises et européennes enregistrent des déficits de pluie inédits jusqu’à présent.
Un autre élément qui aggrave la situation dans le livre : les grandes compagnies qui gèrent l’eau en délégation service public, dont Veolia, citée nommément, sont touchées par des cyber attaques massives et coordonnées [un sujet que nous évoquerons dans le dossier cybersécurité de septembre de Smart City Mag].
Parmi les autres risques possibles pointés dans le livre, celui de l’arrêt des centrales nucléaires qui rejettent dans les rivières l’eau chaude venant du refroidissement des réacteurs, s’est tout récemment présenté en France. La centrale nucléaire du Bugey, située dans l’Ain, s’est trouvée mi juillet dans cette situation. La loi oblige en effet les exploitants de centrales nucléaires (EDF en France), à baisser la puissance de réacteurs ou à les arrêter complètement lorsque l’eau de la rivière qui reçoit cette eau dépasse un certain seuil de température, afin de préserver la faune et la flore fluviale.
Mais, la situation énergétique étant ce qu’elle est, l’Autorité de Sûreté Nucléaire a transigé en permettant un dépassement « temporaire » des seuils.
Nous vous présentions en ce début de chronique « 42 degrés » comme une fiction. A la lumière des preuves qui s’accumulent de la brusque accélération du réchauffement climatique, il vaudrait mieux parler d’anticipation…

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
RUGGEDISED la conférence finale
Le 6 septembre 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022