LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Berlin devance Paris et devient capitale européenne de la mobilité

Micromobilité

En 2021, Paris accueillait le plus grand nombre de véhicules partagés, notamment grâce au Vélib, représentant plus de 80 % des trajets. Mais cette année, la capitale française est devancée de peu par Berlin, championne en nombre de trottinettes.

 

Rimg0

Berlin et Paris se disputent la place de capitale européenne de la mobilité depuis plusieurs années au sein du « baromètre européen de la mobilité partagée », réalisé depuis 5 ans par la startup française Fluctuo. Alors que Paris se hissait en tête en 2018 et en 2021, la capitale française s’est fait devancer à plusieurs reprises, notamment par Berlin. Cette année encore, la capitale allemande repasse en tête du classement, qui s’appuie sur les données de 20 villes européennes. En cause : les 25 000 trottinettes qui circulent sur son territoire et la hissent en tête des villes européennes pour ce type de mobilité. Même si en matière d’usages, c’est Oslo qui enregistre le plus grand nombre de trajets par habitant.

 

44% des véhicules partagés sont des trottinettes

Selon le baromètre, les trottinettes représentent 44 % du total des véhicules partagés dans les 20 villes étudiées. Et leur nombre devrait encore augmenter en 2022. « Les opérateurs ont appris à se passer des touristes en 2020 et 2021, en adaptant notamment leur tarification et leur déploiement aux besoins des utilisateurs locaux. Avec le retour attendu des touristes dans les grandes agglomérations européennes, le défi sera de faire croître l’usage des trottinettes partagées sans négliger la clientèle locale », précise Julien Chamussy, le dirigeant de Fluctuo, spécialiste des données sur la mobilité partagée. 56 000 trottinettes supplémentaires ont d’ailleurs été déployées au cours de ces 12 derniers mois dans ces 20 villes. Leur usage avait déjà progressé de 21 %, de janvier à mars 2022, par rapport à la même période en 2021.

 

Les vélos représentent 26 % des modes de transports partagés

Les vélos en station représentent quant à eux 26 % des moyens de transport partagés. Dans ce domaine, Paris de se positionner parmi les premières villes cyclables. La capitale française peut en effet compter sur le Vélib, qui représentait 86 % des trajets en véhicules partagés en 2021, et 70 % entre mai 2021 et mai 2022. De leurs côtés, les vélos sans station comptent pour 13 %, les scooters 11% et les voitures 6%.

 

Globalement, l’usage des deux roues progresse dans les 20 villes. Au cours des 12 derniers mois, 28 000 vélos en free-floating et 12 000 scooters supplémentaires ont été déployés dans ces territoires. Concernant les scooters, c’est Barcelone qui se place en tête. Bien qu’elle ne soit plus la ville qui compte le plus de scooters partagés, elle reste en première position en termes d’usage. « Cela prouve la popularité de ce mode de transport en Catalogne », précise la start-up Fluctuo.

 

Depuis 2017, le baromètre se concentre sur les données de 16 villes européennes que sont Barcelone, Berlin, Bordeaux, Bruxelles, Hambourg, Londres, Madrid, Milan, Oslo, Paris, Prague Rome, Rotterdam, Stockholm, Vienne et Varsovie. Cette année, 4 nouvelles villes, dynamique en matière de mobilité partagée, ont rejoint l’étude. Il s’agit de Copenhague, Dublin, Lisbonne et Munich. Au total, ces 20 villes concentrent plus de 310 000 véhicules partagés.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'IA et des Territoires - 2ème édition
Le 9 décembre 2022
Hyvolution
Du 1 au 2 février 2023