LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Pratique du vélo en IDF : 25 projets accompagnés par l’Ademe

Vélo

Depuis 2018, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie a accompagné 25 projets de développement de politiques cyclables en Île-de-France, pour un budget de près d’1,5 million d’euros. Et 15 nouveaux projets devraient bientôt être soutenus.

Rimg0

Il y a 3 ans, l’Ademe avait lancé le programme Avelo 1. Son but : accompagner les territoires pour leur permettre d’anticiper le déploiement du plan vélo présenté en 2018 par le gouvernement. Il vise à tripler la part des déplacements réalisés à bicyclette - de l’ordre de 3 % aujourd’hui - à l’horizon 2024. L’idée est donc de soutenir la définition des politiques cyclables des collectivités ainsi que leur expérimentation et leur mise en place. 8 projets avaient été soutenus en Île-de-France pour un montant de 425 000 €. Depuis, l’Ademe a lancé le programme Avelo 2, qui représente une « montée en puissance » et accompagne actuellement 17 projets, pour un budget d’un million d’euros. Et un second volet devrait permettre à 15 nouveaux candidats d’être lauréats.


L’Ademe s’est en effet engagée depuis 2018 à soutenir le déploiement du vélo. L’objectif de son appel à projet initial : inciter les territoires les moins denses à s’investir dans le développement des mobilités actives. Avec le programme Avelo, l’agence de l’environnement propose désormais un accompagnement pour la réalisation d’études, la planification stratégique, et la maîtrise d’ouvrage, pour les aménagements mais aussi les itinéraires complexes. Son ambition est également de développer les services vélos dans les territoires qui en sont peu dotés, de concevoir des campagnes de communication ou de recruter des chargés de mission pour mettre en œuvre les politiques cyclables.


Dans ce cadre, la commune de Perray-en-Yvelines a par exemple été accompagnée pour son projet visant à « inverser l’usage voiture/ mobilité douce. » La communauté d’agglomération Paris Vallée de La Marne a également été soutenue pour élaborer une stratégie cyclable, qui tient compte de l’ensemble des initiatives en cours sur le territoire, mais aussi sur les territoires limitrophes. Tout comme Noisy-le-Roi, qui souhaitait réaliser une étude pour finaliser le schéma directeur des circulations douces de la commune.


80 % des communes présentent un « climat encore défavorable »

En Île-de-France, la hausse constatée de l’usage du vélo après le déconfinement se confirme. En 2021, la fréquentation des pistes cyclables a augmenté de 28 % par rapport à 2020. Selon l’enquête de Global Transport (EGT H2020) 3,7 millions de vélos sont aujourd’hui présents dans la région, et la part des vélos électriques a été multipliée par trois depuis 2010. Les déplacements à vélos y sont également en hausse de 30% par rapport à 2010 et représentent désormais un tiers des trajets en petite couronne, un quart à Paris et un quart en grande couronne.


Pour autant, « la marge de progression demeure encore importante », souligne l’Ademe, dans un communiqué. Car si quelques communes se distinguent comme Versailles, Montreuil, Meaux ou encore Montigny, qui mettent en place des plans vélos, 80% des communes d’Île-de-France présentent « un climat encore défavorable à la pratique du vélo », selon le baromètre des villes cyclables 2021. Les Franciliens interrogés révèlent, en effet, qu’ils attendant la mise en place de réseaux cyclables complets et sans discontinuités, assurant la sécurité des usagers.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'IA et des Territoires - 2ème édition
Le 9 décembre 2022
Hyvolution
Du 1 au 2 février 2023