LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Eolien flottant : deux projets lancés en Méditerranée

Eolien

Alors que le président de la République avait annoncé courant février la volonté du gouvernement de développer l’éolien en mer, deux AMI (Appels à manifestation d’Intérêt) viennent d’être lancés pour des projets de parcs éoliens flottants en Méditerranée. Ce type d’infrastructures est particulièrement adapté sur les côtes présentant des profondeurs de fonds marins importantes. Explications.

Rimg0
Le Premier ministre Jean Castex et Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, à Port-la-Nouvelle (Aude). Crédit : Florian David - Matignon

A l’occasion de son déplacement à Port-la-Nouvelle (Aude), à la mi-mars, le Premier ministre Jean Castex, accompagné de Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, a annoncé le lancement de deux appels d’offres visant à construire des parcs éoliens flottants en Méditerranée. Le premier sera situé à 22 kms de la côte narbonnaise, tandis que le second devrait être localisé au large du Golfe de Fos-sur-mer, sous réserve des résultats des études environnementales en cours (en cas de nécessité, ce second parc pourrait être déplacé sur une autre zone, au large du Roussillon, à plus de 24 kms des côtes). Les lauréats des AMI (Appels à Manifestation d’Intérêt) seront désignés en 2023 en vue d’une mise en service des parcs à l’horizon 2030.

 

Cette initiative fait suite au débat public qui a réuni plus de 3 800 participants en fin d’année dernière, et dont les conclusions ont permis d’identifier les zones les plus propices à l’implantation de parcs éoliens (en tenant compte des impacts sur la biodiversité, les paysages et la cohabitation avec les autres usages de la mer). Il est à noter que ces appels d’offres concernent l’éolien flottant, à ne pas confondre avec l’éolien posé en mer. En effet, compte tenu de la profondeur des fonds marins affichés par bon nombre de côtes françaises, cette technologie constitue une option appréciée par les pouvoirs publics. Du reste, ces projets sont financés par le plan France 2030, dont environ 300 millions d’euros seront dédiés au soutien de l’industrie de l’éolien flottant (l’avancement de tous ces travaux pourra être suivi sur la plateforme www.eoliennesenmer.fr).

 

10% de la consommation électrique de l’Occitanie et PACA

Au total, ces deux nouvelles infrastructures occuperont une superficie de l’ordre de 50 km2 pour une capacité de production d’environ 250 MW chacune. Dans un deuxième temps, la puissance générée sera portée à 750 MW par unité grâce à des extensions qui seront déployées à proximité. Ces deux parcs d’éoliens permettront ainsi de produire un volume d’électricité équivalent à la consommation électrique d’environ 2,9 millions d’habitants, soit par exemple près de 10 % de la consommation cumulée des régions Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

« L’engagement de la France dans l’éolien en mer n’est pas nouveau, il remonte au moins aux années 2010 et nous allons d’ailleurs inaugurer l’été prochain l’entrée en service du premier parc à Saint-Nazaire », a souligné Jean Castex dans son discours, « des travaux sont engagés sur d'autres sites, à Saint-Brieuc par exemple, mais également à Fécamp et à Courseulles-sur-Mer ». Pour autant, alors que 5000 éoliennes en mer tournent en Europe, aucun parc n’est encore exploité actuellement en France (alors que le territoire métropolitain compte à lui seul près de 3000 kms de côtes maritimes). Toutefois, sept parcs sont en cours d’installation. Et Emmanuel Macron a officialisé en février dernier à Belfort la volonté du gouvernement de développer l’éolien offshore. L’objectif est désormais de construire 50 parcs en mer d’ici 2050, ce qui devrait permettre une production d’environ 40 gigawatts. A cette date, l’éolien pourrait ainsi être devenu la deuxième source de production d’électricité en France, après le nucléaire.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022
SIBCA
Du 22 au 24 septembre 2022