LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Un système mobile pour réutiliser les eaux usées dans les collectivités

Eau

Réutiliser les eaux des stations d’épuration grâce aux ultraviolets. C’est le principe d’une nouvelle solution proposée par le groupe Bio-UV à destination des collectivités. L’objectif : leur permettre de réutiliser les eaux usées pour certains usages comme le nettoyage de la voirie.

Rimg0
La solution "Cubiq". Crédit photo : Bio-UV

« Les épisodes de sécheresse sont de plus en plus fréquents et les collectivités ont des difficultés à trouver des solutions en période de stress hydrique. » C’est de ce constat qu’est parti le groupe Bio-UV, spécialisé dans le traitement et la désinfection de l’eau pour lancer un système de traitement complet capable de traiter les eaux usées par technologie ultraviolet.

 

« Nous sommes impliqués sur les enjeux liés à la préservation de l’eau dans le monde depuis plus de 35 ans », précise le groupe, qui conçoit, fabrique et commercialise des systèmes de traitement de l'eau par rayons ultraviolets (UV-C), ozone, AOP et électrolyse de sel. Grâce à sa nouvelle solution nommée "Cubiq", Bio-UV parvient à obtenir une qualité d’eau de classe A ou B, « permettant de la réutiliser selon les réglementations sanitaires en vigueur », précise la société dans un communiqué. Cette solution peut ainsi permettre aux collectivités de réutiliser les eaux usées traitées pour certains usages urbains et ainsi réduire la consommation d’eau potable.

 

Destiné aux stations d’épuration

Ce système « plug and play », mobile et compact, est destiné aux stations d’épuration existantes. Il permet de produire une eau pouvant être réutilisée pour le remplissage de laveuse de voirie ou de camions d’hydrocurage, le nettoyage direct des équipements dans la STEP (STation d'ÉPuration des eaux usées), ou du petit arrosage urbain, réservant ainsi l’eau potable aux usages de la population locale. Cette solution, qui sera disponible au cours de l’été 2024, pourra traiter 3 à 5 m3 d’eau par heure.

 

« Seulement 1% de l’eau douce sur terre est accessible aux humains et cette ressource se raréfie avec les dérèglements climatiques impactant la disponibilité en eau potable », souligne l’entreprise. Au-delà de l’appel à la sobriété et à la modification des comportements pour réduire les consommations, « il faut repenser les usages et la valorisation de la ressource en eau sur l’ensemble de son cycle de vie ».

 

Passer de 1 % à 10 % de réutilisation des eaux usées en 2030

La réutilisation des eaux usées traitées (dit "REUT") est encore peu exploitée en France. Seulement 1% des eaux usées épurées traitées sont ainsi réutilisées dans l’Hexagone. Le "Plan Eau", annoncé par le gouvernement français fin mars 2023, fixe l’objectif de passer à 10% de REUT en France d’ici 2030, à travers le lancement de 1000 projets en cinq ans. Bio-UV entend s’inscrire dans cette démarche.

 

L’entreprise a déjà lancé différents projets pilotes, comme le projet " Irri-Alt’eau ", pour lutter contre les sécheresses dans le domaine viticole, notamment dans l’Aude, où une unité expérimentale de l’INRAE s’est installée. Dans la plaine de l’Adour, la société est partenaire du projet " Smart Ferti Reuse ", aux côtés de Veolia, qui vise à utiliser des eaux usées traitées pour irriguer le maïs.

 

Bio-UV travaille aussi à l’international, au Maroc, en Espagne, en Grèce ou au Costa Rica. « Le parc actuel de réacteurs UV-C installés par Bio-UV Group a permis, en 2023, de retraiter l’équivalent de 12 millions de m3 d’eaux usées avec une qualité d’eau conforme aux exigences de la "REUT" », conclut l’entreprise.

Le magazine

Dans Smart City Mag, retrouvez nos dossiers, enquêtes, reportages, interviews... sur les smart cities, en France comme à l'étranger.

Toutes vos formules d'abonnement donnent désormais accès aux archives numériques du magazine sous forme de liseuse et de pdf à télécharger. L'achat au numéro d'exemplaires papier vous donne également accès aux version numériques du magazine (liseuse + pdf téléchargeable).

Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Assises de l'IA et des Territoires - 4ème édition
Le 2 octobre 2024
Journée régionale Territoires & Mobilités
Le 15 octobre 2024