LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

L'Essonne créée "Essonne Énergies" pour prendre en main son destin énergétique

Energies renouvelables

La société d’économie mixte, dont le département est actionnaire majoritaire aux côtés de 14 autres acteurs publics et privés, doit permettre la mise en place d’un opérateur dédié à l’accélération de la production d’énergies renouvelables.

 

Rimg0

L'Essonne participe à la création de son propre opérateur énergétique. Mesure phare du plan Éco-ambition 91 adopté en 2023, la création de la société d’économie mixte (SEM) "Essonne Energies", actée fin mars, doit permettre la mise en place d’un opérateur dédié à l’accélération de la production d’énergies renouvelables au sein du département. Au total, ce sont 15 acteurs publics et privés qui se sont associés pour mettre en place cette initiative. Avec 34% du capital, le département de l’Essonne en est le principal actionnaire.

 

« Essonne Énergies investira dans des projets de production d’énergie renouvelable, principalement axés sur le solaire photovoltaïque, la géothermie et la méthanisation. Elle vise un portefeuille d’affaires d’environ 100 millions d’euros sur 10 ans. Elle créera une puissance de 95 MWc d’ici 2030, contribuant ainsi à la réduction de notre empreinte carbone, et couvrira la consommation électrique de près de 22 000 foyers d’ici à 2030 », détaille le département dans un communiqué.

 

Répondre à l’urgence climatique

La création d'Essonne Énergies vient ainsi répondre à plusieurs enjeux. Le premier est évidemment la réponse à l’urgence climatique et à la transition énergétique. Alors que l’objectif est d’atteindre 33 % d’énergie renouvelable dans le mix énergétique de la France d’ici 2030, l’Essonne se caractérise encore par une forte dépendance énergétique, notamment aux énergies fossiles.

 

Le deuxième enjeu touche à la maîtrise publique de l’énergie. Le Département espère en effet que le développement de solutions de production locales et de modèles d’autoconsommation apporte des solutions opérationnelles pour mieux maîtriser les coûts. Enfin, la mutualisation des moyens et des expertises via Essonne Énergies à l’échelle départementale doit permettre une meilleure articulation des politiques énergétiques, avec un outil de dimension suffisante pour répondre aux enjeux d’une transition efficace.

 

« Je suis très fier du lancement d’Essonne Energies : un nouvel outil départemental qui va concrètement changer la vie des Essonniens. Aujourd’hui, nous produisons seulement 6% de l’énergie que l’on consomme : le champ des possibles est immense ! Essonne Energies nous permettra de mettre en place un modèle qui soit performant écologiquement et économiquement », a déclaré François Durovray, Président du Département de l’Essonne.

  

Les actionnaires d’Essonne Energies

 

Le Département de l'Essonne : 34%

 

Intercommunalités

Grand Paris Sud (5 %)
Paris Saclay (5 %)
Val d'Yerres Val de Seine (5 %)
Cœur d'Essonne Agglomération (5 %)
Pays de Limours (1 %)

 

Syndicats

Smoys (8 %)
Siredom (1 %)
Sipperec (1 %)
Sigeif (5 %)

 

Actionnaires privés

Banque des Territoires (15 %)
Semardel (10 %)
SAS IDF (0,5 %)
Crédit agricole (4 %)
Caisse d'épargne (0,5 %)

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Le Congrès de la FNCCR
Du 26 au 28 juin 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Assises de l'IA et des Territoires - 4ème édition
Le 2 octobre 2024