LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

En Eure-et-Loir : la thermographie arienne prépare la rénovation de l'habitat

Rénovation

Pour inciter les habitants à engager des travaux de rénovation énergétique, la société BayWa r.e, qui porte un projet de parc éolien en Eure-et-Loir, va lancer une thermographie aérienne infrarouge sur le territoire. L’ambition : avoir une démarche globale de rénovation énergétique pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.

Rimg0
Avion utilisé pour la thermographie. Crédit photo : LNE

Une thermographie aérienne infrarouge : c’est ce dont vont bénéficier onze communes d’Eure-et-Loir pour évaluer les déperditions des toitures de leurs bâtiments afin de connaître leur état d’isolation. 

 

Cette opération, à l’initiative de la société BayWa r.e., spécialisée dans le secteur des énergies renouvelables, sera réalisée en partenariat avec Soliha Normandie Seine, acteur de l’amélioration de l’habitat en Eure-et-Loir, et confiée au laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). Il survolera en une nuit les 186 km² des 11 communes. Le scanner infrarouge, embarqué dans un avion bimoteur, mesurera ainsi le rayonnement thermique de toutes les toitures survolées.

 

« Une démarche globale de rénovation énergétique »

BayWa r.e.développe également un projet éolien dans la commune de Pré-Saint-Evroult. Il concerne l’implantation de sept éoliennes capable de produire entre 55 000 et 60 000 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 10 000 à 12 000 foyers (chauffage et eau chaude inclus). Ce qui couvrira la totalité de la consommation électrique des 12 240 habitants de la communauté de communes du Bonnevalais et permettra d’éviter l’émission d’environ 18 000 tonnes de CO2 chaque année.

 

C’est dans le cadre de ce projet que BayWa r.e. a proposé une thermographie aérienne infrarouge dans la commune de Pré-Saint-Evroult et dans les 10 communes avoisinantes. Ce qui représente près de 8 200 habitants. L’ambition de la société est ainsi d’avoir une démarche « plus globale de rénovation énergétique. » Son objectif : « réduire les émissions de gaz à effet de serre et aider les riverains du futur parc éolien à repérer les déperditions de chaleur de leurs toitures », souligne-t-elle dans un communiqué.

 

« La rénovation énergétique des logements est un enjeu important pour les foyers français. Réduire la consommation et la facture énergétique est une démarche complémentaire de la production d'énergies renouvelables dans la lutte contre les émissions de CO2 », estime Julie Larcher, responsable régionale du développement éolien chez BayWa r.e.


« Une énergie consommée localement, et le plus efficacement possible »

BayWa r.e. souhaite par ailleurs que l’énergie renouvelable produite par son futur parc soit « consommée localement, et le plus efficacement possible. » « C’est pour cette raison que nous encourageons les riverains à procéder à des travaux de leurs logements, avant même la mise en service du parc », poursuit Julie Larcher. Les habitants qui se lanceront dans une démarche de rénovation pourront, par ailleurs, bénéficier d’un accompagnement individuel. L’acteur de l’amélioration de l’habitat, Soliha, leur proposera des scénarios de rénovation au cas par cas, ainsi qu’une estimation du coût des travaux, des gains énergétiques associés et des aides financières mobilisables.


La thermographie aérienne infrarouge a également pour objectif de mobiliser le grand public autour de la rénovation énergétique et de favoriser le passage à l’acte des particuliers. Les résultats de cette thermographie, sous format cartographique, seront diffusés aux habitants concernés et une campagne de restitution des clichés sera organisée au printemps.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Ateliers du Smart Cities Tour de Noisy-le-Grand
Le 23 mai 2024
Salon de l'Association des Maires de France (AMIF)
Du 28 au 29 mai 2024