LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Un nouveau service combinant vélos et places de parking sécurisées

Vélo

Pour favoriser l’usage du vélo et sécuriser les deux-roues de ses abonnées, la start-up Dance et ses vélos électriques s’associe aux parkings intelligents de Yespark.

Rimg0

Fondé en 2022, la startup allemande Dance propose un service d’abonnement de vélos électriques incluant un service de réparations, de conciergerie et une assurance vol. La société, qui compte 10 000 abonnés en Europe, dont 5000 à Paris, vient d’annoncer son partenariat avec Yespark, qui propose depuis 2014, un réseau de parkings sécurisés, au coeur de Paris.


Ensemble, les deux sociétés veulent favoriser la pratique du vélo, en mettant à disposition des abonnés, des espaces vélos privatifs, au sein des parkings Yespark. « L’objectif est de faciliter la gestion, la livraison et le retour des vélos pour les abonnés », indique la société Yespark dans un communiqué. L’offre, mise en place en juin 2023, est disponible dans deux garages, dans le 20eme et le 10eme arrondissement et a déjà séduit 1000 abonnés.


« Réduire les coûts opérationnels et les émissions carbone »

Pour Dance, cette collaboration permet « de réduire les coûts opérationnels ainsi que les émissions carbone, en réduisant la distance parcourue par les équipes opérationnelles », indique Raphael Blanchard, responsable partenariat de la startup. Au total, « 10 heures par semaine sont économisées par les équipes de Dance », qui en s’appuyant sur les parkings Yespark offre également la possibilité à leurs abonnés de « venir récupérer leurs vélos en tout sécurité. » « L’objectif de Dance est d’apporter une alternative écologique aux modes de transport existant en ville et ce aux plus grands nombres possibles », souligne Raphaël Blanchard.


De son côté, Yespark avait le maillage adéquate pour répondre aux besoins de Dance. « Nous avons pu sélectionner les meilleures adresses et faire des espaces cyclos privatifs, réservés à Dance. Mais jamais avant nous aurions pu imaginer que nos places de parking soient utilisées comme point de retrait pour les vélos », confie Hugo Dumont, chef de projet chez Yespark.


En parallèle, Yespark génère des liens d’accès temporaires aux abonnés pour entrer dans les parkings et récupérer leurs vélos électriques. Ces liens sont disponibles directement dans l’application de Dance. « Les clients sont ainsi libres et n’utilisent qu’une seule interface », précise Hugo Dumont, pour qui, « le but de cette diversification est de proposer un maximum de solutions pour les mobilités bas carbone. » « Notre volonté est d’optimiser l’existant pour faire place à la ville de demain, mobile et durable », poursuit-il.


La part modale du vélo : 12% d’ici à 2030

Pour remettre les Français en selle, des objectifs ambitieux ont par ailleurs été fixé par le gouvernement. Le Plan Vélo, lancé par Elisabeth Borne en 2018 fixe une part modale du vélo de 12% d’ici à 2030. Aujourd’hui, elle atteint péniblement 3 % en France, alors qu’elle est de 27 % en moyenne aux Pays Bas. Pour autant, sur les 72 % de Français qui utilisent leur voiture pour leurs déplacements du quotidien, 47 % reconnaissent qu’ils pourraient être faits à vélo.


Mais les habitudes évoluent. Selon le rapport du vélo public, édité par l’association des acteurs du vélo public (AAVP) et l’Ademe en octobre dernier, l’usage de la voiture diminue au profit du deux-roues non motorisé. Il souligne que les vélos en libre service ou en location longue-durée participent d’ailleurs à la réduction de l’usage de la voiture et même à la démotorisation.

 

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Ateliers du Smart Cities Tour de Noisy-le-Grand
Le 23 mai 2024
Salon de l'Association des Maires de France (AMIF)
Du 28 au 29 mai 2024