LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Martigues va équiper tous ses espaces verts d’arrosage intelligent

Gestion de l'eau

Afin de réduire la consommation en eau de l’arrosage de ses nombreux espaces verts, la ville de Martigues généralise un système d’arrosage intelligent proposé par la société Greencityzen. Des compteurs connectés sont également déployés. Explications.

Rimg0
Dispositif de Greencityzen avec sondes installées à proximité de végétaux. Crédit photo : Greencityzen.

Surnommée la « Venise provençale », Martigues s'étend sur les rives de l'étang de Berre et sur le canal de Caronte. Elle compte un grand nombre d’espaces verts et de parcs sportifs, soit : 280 zones d’arrosages. « La préservation de la ressource en eau est un enjeu central pour notre territoire qui est régulièrement en alerte sécheresse », précise Gilles Picard, conseiller municipal.


Dans cette optique, la ville a testé pendant un an (2022/2023) des systèmes d’arrosage intelligent dont celui de la société Greencityzen. Ce dernier a finalement été retenu pour un passage à l’échelle, afin d’équiper l’ensemble des espaces verts de la ville en 2024. Un projet disposant d’un budget d’un million d’euros.


« Le système est basé sur des sondes installées à proximité de végétaux (gazon, fleurs, arbres et arbustes) qui mesurent l’humidité du sol. Cette information est transmise via notre réseau Lora à un logiciel de supervision qui optimise l’arrosage automatique, en arrosant au plus juste », résume Sylvain Chauvet, Chargé du Développement de la Ville Connectée à Martigues. Durant les tests, une baisse de 50% de la consommation en eau a été observée.


La ville travaille également sur la problématique des fuites d’eau liées à l’arrosage (et prochainement aussi sur celle des bâtiments publics) en déployant des compteurs connectés. « Nous avons déjà détecté, grâce au compteur connecté, une fuite sur la zone de l’Hôtel de Ville équivalent à deux piscines olympiques par an. Il s’agissait d’un raccord d’arrosage mal vissé », précise Sylvain Chauvet. « Le numérique nous aide ainsi à gagner en efficacité, à préserver la ressource et à réduire les factures ».


Cet article est un extrait du dossier « Comment optimiser la gestion de l’eau grâce à la donnée ? » de SCM N°58, à paraître à l’occasion du Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2024 (Rennes 31 janvier au 1er février) dont Smart City Mag est partenaire.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Le Congrès de la FNCCR
Du 26 au 28 juin 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Journée régionale Territoires & Mobilités
Le 15 octobre 2024