LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Stanislas Guerini lance une expérimentation d’IA générative dans les services publics

Intelligence artificielle

1000 agents volontaires vont être équipés d’un outil utilisant l’intelligence artificielle. L’objectif : leur permettre d’être plus efficaces sur certaines tâches afin de gagner du temps et ainsi renforcer le contact humain avec les usagers.

Rimg0

« L’intelligence artificielle est en train de transformer notre rapport au travail, dans tous les secteurs. La fonction publique, premier employeur de France, ne peut rester à l’écart de cette révolution technologique, au risque de la subir », estime Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques. Pour anticiper et accompagner le déploiement de l’intelligence artificielle dans la fonction publique, le ministre a présenté sa stratégie, jeudi 5 octobre.

 

L’un de ses premiers volets est le lancement d’une expérimentation de l’IA générative au sein des services publics. L’objectif : « s’inscrire dans la continuité de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle et du comité de l’intelligence artificielle générative, installé par la Première ministre. » Un comité qui aura notamment « vocation à éclairer notre politique sur l’usage de l’intelligence artificielle dans les services publics », indique le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques.

 

1000 agents volontaires équipés d’outils utilisant l’IA

C’est dans le cadre du plan France 2030 que le gouvernement a lancé une stratégie nationale pour l’IA, en 2018. L’objectif : posé les bases d’une structuration de long terme de l’écosystème d’IA, à tous les stades du développement technologique : recherche, développements et innovations, applicatifs, mise sur le marché et diffusion intersectorielle, soutien et encadrement du déploiement. Le tout en renforçant les capacités de recherche mais aussi en formant et en attirant les meilleurs talents pour favoriser le développement et les innovations.

 

Pour cette expérimentation dans les services publics, 1000 agents volontaires seront équipés d’un outil utilisant l’intelligence artificielle pour les accompagner dans la rédaction des réponses en ligne aux avis et commentaires des usagers, lors de leurs démarches. Les agents superviseront et modifieront la réponse avant de l’envoyer à l’usager. Les données sont totalement anonymisées, la confidentialité est ainsi complètement préservée. « Ces outils doivent être mis au service des agents pour leur permettre d’être plus efficaces sur certaines tâches afin de gagner du temps et ainsi renforcer le contact humain entre les agents de services publics et les Français », indique le ministère.

 

Une expérimentation élargie aux agents des maisons France services

Menée par la direction interministérielle de la transformation publique (DITP) et la direction interministérielle du numérique (DINUM), cette expérimentation sera ensuite élargie, d’ici la fin de l’année, aux agents des maisons France services pour leur accompagnement des usagers au guichet.

 

Les services de l’Etat ont, dans le même temps, commencé à travailler sur un modèle en open source. Son but : spécifier des modèles génériques pour les adapter aux spécificités des agents et des usagers. Stanislas Guerini a également entamé, avec le gouvernement, un chantier de réarmement de la filière numérique de l’État, qui vise à créer 500 postes dans les métiers du numérique en 2024.

 

Des data scientists, chefs de produits, designer, spécialistes de l’intelligence artificielle seront ainsi recrutés pour que la France dispose « des compétences structurantes de demain. » Dans le même temps, les directeurs d’administration bénéficieront d’une formation aux enjeux de la transformation numérique.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Le Congrès de la FNCCR
Du 26 au 28 juin 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour Val d'Oise Numérique
Le 10 septembre 2024
Assises de l'IA et des Territoires - 4ème édition
Le 2 octobre 2024