LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Dernier kilomètre : Chartres régule les livraisons en centre-ville

Logistique urbaine

La ville de Chartres vient de mettre en service son nouveau dispositif de livraison du dernier kilomètre visant à réguler l’activité dans son centre piétonnier. Il repose sur l'instauration de tranches horaires dédiées aux livraisons, l’obligation d’utiliser des véhicules électriques à certaines heures de la journée, ainsi que sur un centre de distribution urbain opéré par Géodis.

Rimg0

S’inscrivant dans le programme de « ville apaisée », le nouveau système de livraison du dernier kilomètre est entré en vigueur à Chartres (Eure-et-Loir) le 4 septembre dernier. Il a pour objectif de pacifier la circulation liée aux livraisons professionnelles en centre-ville et de favoriser la fréquentation piétonne.

 

En effet, le centre-ville accueille plus de 500 commerces (dont 175 cafés, hôtels et restaurants) qui génèrent près de 550 mouvements de livraisons de marchandises par jour, auxquelles s’ajoute la délivrance de colis liés au e-commerce. Au total, environ 176.000 livraisons sont effectuées à Chartres chaque année, un chiffre en augmentation régulière de 10% par an.

 

L’idée générale du nouveau dispositif est de réguler les livraisons de marchandises pendant les principales heures de fréquentation piétonne. En conséquence, de nouvelles conditions d'accès à la zone piétonne ont été établies pour les transporteurs. Elles sont fonction des tranches horaires journalières et des types de véhicules utilisés. Par exemple, aucune livraison n’est permise entre 11h30 et 14h30. Par ailleurs, à partir de 9h30, seuls les véhicules électriques sont autorisés à circuler.

 

Un centre de distribution urbain comme pierre angulaire

Pour s'y conformer, les commerçants ont toute liberté d'organiser leurs livraisons avec leurs transporteurs habituels. Mais si ces derniers ne peuvent se plier aux nouvelles règles (par exemple, s’ils ne disposent pas de véhicules adaptés), ils ont la possibilité de passer par le centre de distribution urbain nouvellement créé.

 

Ce dernier est opéré par la société Géodis qui a été retenue comme prestataire de service de livraison du dernier kilomètre, à l’issue d’un appel à projets. Géodis centralise les marchandises destinées à la zone piétonne au sein de son entrepôt de proximité du Coudray (à 11 min du centre-ville), puis les livre en véhicules électriques, selon un planning défini. Pour cela, la société utilise deux véhicules utilitaires légers de 20 m3, un autre de 4 m3 et un porteur poids lourd de 7,5 tonnes.

 

En centralisant les réceptions des marchandises, le dispositif permet ainsi de réduire le nombre de véhicules de livraison et de concentrer les flux vers le cœur de ville aux horaires de moindre présence piétonne. « Depuis 20 ans, nous avons capitalisé sur un centre-ville piéton merveilleux autour de la cathédrale, et nous continuons de progresser pour le rendre toujours plus agréable à vivre », explique Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres et président de Chartres Métropole, « mais il souffrait d’un ballet incessant de camions de livraison, nous avons fait de la rationalisation du trafic une priorité forte, afin de diminuer toutes les pollutions sonores et atmosphériques qui y sont associées ».

 

À compter du 1er avril 2024, si l’offre du centre de distribution urbain est largement sollicitée par les commerçants, Géodis installera également un espace logistique de proximité en cœur de ville, pour le dépôt et la consigne. Il s’agira d'une solution complémentaire de dépôt et de renvoi de marchandises pour les commerçants et les particuliers, qui pourront y recevoir des colis et gérer des envois.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
REX | Territoires connectés et durables
Du 26 au 27 mars 2024
Les Rencontres cloud, datacenters, territoires & des données souveraines - 3ème édition
Le 3 avril 2024