LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Rennes Métropole et le vélo : 20 ans d’investissement qui portent leur fruits

Vélo

Vélos en libre-service, location longue-durée, création d’un réseau « express-vélos »… Rennes Métropole veut intensifier la pratique du vélo sur les trajets de moins de 5 kilomètres pour faire baisser encore le trafic automobile.

Rimg0
D’ici 2025, Rennes Métropole prévoit de créer plus d’une centaine de kilomètres pour étoffer son réseau « express vélos » via 14 nouvelles liaisons. Aujourd’hui, elle compte 270 kilomètres d’aménagements cyclables.

« A Rennes, cela fait près de 20 ans que nous avons mis en place une stratégie pour favoriser l’usage du vélo. On observe d’ailleurs une forte évolution de la fréquentation en hypercentre. En trois ans, les déplacements ont augmenté de plus de 50 % », assure Frédérique Baudouin, responsable du service mobilité urbaine de Rennes Métropole. Il y a quinze ans, déjà, la collectivité mettait en place des vélos en libre service dans le chef-lieu d’Ille-et-Vilaine. Pour étendre le dispositif à d’autres communes de la métropole, la collectivité souhaite désormais créer de nouveaux aménagements et est actuellement en réflexion pour identifier la meilleure offre pour ses besoins. D’ici 2025, elle prévoit de créer plus d’une centaine de kilomètres pour étoffer son réseau « express vélos » via 14 nouvelles liaisons. Aujourd’hui, elle compte 270 kilomètres d’aménagements cyclables.


15 % de cyclistes en plus avec la nouvelle ligne de tram

Frédéique Baudoin, responsable du service mobilité urbaine de Rennes Métropole

En parallèle, la collectivité vient de se doter d’une seconde ligne de tram. Et l’augmentation de son réseau de transport favorise l’usage du vélo en libre service. « On enregistre 15 % d’usagers en plus avec la ligne B », indique Frédérique Baudouin. Afin de favoriser les usages occasionnels, Rennes Métropole vient d’ailleurs d’intégrer le paiement par carte bancaire. « Nous avons désormais 40 % d’utilisateurs occasionnels pour 60 % d’abonnés. Auparavant, ils ne représentaient que 25 %. » Pour 57 stations et 650 vélos, le service comptait 8150 abonnés en 2022 et 445 000 vélos ont été empruntés sur l’année, soit 1250 par jour.
Mais l’objectif est surtout de favoriser l’usage quotidien et de créer de nouvelles habitudes, la collectivité propose ainsi à ses habitants des vélos électriques en location longue durée. « C’est un service qui monte en puissance », précise la responsable du service mobilité. Sur les 43 communes de la métropole, seules trois ne comptent aucun vélo électrique en location longue durée. En 2022, 1 835 bicyclettes - dont 391 en entreprise - ont été mises à disposition des habitants pour un montant de 230 € par an. Parmi eux, 607 vélos ont été achetés dans le cadre de l'option d'achat, qui suit un contrat de location de 12 ou 24 mois.


Une baisse de 15 % du trafic routier dans le centre-ville

Pour faire la promotion de ces services et sensibiliser les habitants, Rennes Métropole a également créé une maison du vélo, place de la gare et une seconde, mobile. « Un bus vient dans chaque commune pour que les habitants puissent faire leurs demandes de location ou réceptionner leur vélo. Un atelier de réparation de vélos se déplace de la même manière. Pour nous, l’idée est aussi de continuer à diversifier l’offre, de proposer des solutions pour les personnes handicapées ou de la location courte durée », énumère Frédérique Baudouin, qui précise que la collectivité a alloué 1,7 million d’euros pour les différents services vélo en 2022.
Depuis 2018, la métropole a d’ailleurs observé une baisse de 15 % du trafic routier dans le centre ville de Rennes. « Elle est liée aux aménagements réalisés, à la réduction des voies et à la seconde ligne de métro, qui facilite les déplacements », estime la responsable mobilité. En dehors de la rocade, toutefois, la collectivité continue à observer une hausse du trafic routier. L’objectif est donc de déployer ces services dans toute la métropole « pour inciter tous les déplacements de moins de 5 km à se faire de manière différente. »

 

NB : ne manquez pas dans le numéro de septembre (édition papier) de Smart City Mag un dossier complet sur les nouvelles possibilités ouvertes par l’abondement du plan « vélo-marche » (2 Mds euros pour la période 2023 – 2027)



Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Ateliers du Smart Cities Tour de Noisy-le-Grand
Le 23 mai 2024
Salon de l'Association des Maires de France (AMIF)
Du 28 au 29 mai 2024