LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Cybersécurité : les chiffres 2022 de la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr confirment une augmentation de la menace

Cybersécurité

Le rapport 2022 de l’activité constatée sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr vient d’être rendu public. Les demandes d’information et d’assistance émanant des collectivités territoriales ont considérablement augmenté, démontrant que la pression de la cybermalveillance continue de s’accroître.

Rimg0

Cybermalveillance.gouv.fr, le dispositif national de sensibilisation aux risques numériques et d'observation de la menace sur le territoire français, a rendu public jeudi 23 mars son bilan pour l’année 2022. L’équipe en charge de sa gestion en a profité pour faire un point sur les demandes d'assistance des particuliers, des entreprises et des collectivités territoriales en matière de cybersécurité, et sur l’évolution de la menace.

 

« La fréquentation de la plateforme a augmenté de 53 % en 2022 », indique Jérôme Notin, directeur général de Cybermalveinnace.gouv.fr, « cette métrique est révélatrice du renforcement de la menace, et également de l’amélioration de la notoriété du dispositif ». Au total, près de 3,8 millions de visiteurs se sont connectés à la plateforme pour y trouver de l'information ou de l’assistance, soit quasiment autant que les quatre années précédentes réunies. Ainsi, 2,9 millions de consultations des articles sur les menaces ont été enregistrées, alors que l’outil de diagnostic en ligne a été utilisé par 280 000 personnes.

 

L’hameçonnage toujours en tête des motifs de demande d’assistance des collectivités

Les chiffres d’utilisation de la plateforme montrent que les collectivités territoriales sont particulièrement demandeuses d’aides et de renseignements sur le sujet de la cybersécurité. En effet, en prenant en compte le périmètre des populations visées (68 millions de particuliers, 5,6 millions d’entreprises et associations, et 36000 collectivités et EPCI), elles sont nettement plus représentées.

 

« Proportionnellement, pour 1 particulier assisté en 2022, Cybermalveillance.gouv.fr a aidé 1 entreprise et 34 collectivités », indique Jean-Jacques Latour, directeur expertise cybersécurité. Précisément, 3510 collectivités et administrations sont venues chercher une assistance en ligne sur Cybermalveillance.gouv.fr en 2022, ce qui représente une augmentation de 67 % par rapport à l’année précédente.

 

Au total, la plateforme identifie et traite désormais plus de 51 menaces. En ce qui concerne les collectivités, l’hameçonnage arrive en tête et concerne 28 % des demandes, devant les rançongiciels (21 %) et le piratage de comptes (19 %). Cette dernière catégorie est en forte augmentation et concerne aussi bien les messageries, les réseaux sociaux que les comptes bancaires et les comptes administratifs. Une recrudescence des attaques visant les sites Internet (déni de service, défiguration, vol de données...) a également été observée.

 

1250 prestataires référencés sur la plateforme

Pour aider les collectivités (et ses autres publics), Cybermalveillance.gouv.fr propose un panel de plus de 1250 prestataires de services référencés, dont plus de 200 sont labellisés ExpertCyber (intervenant aussi bien en amont sur la sécurisation que sur l’assistance). Grâce à ce réseau, 85 % des demandes émanant des collectivités reçoivent une réponse d’un prestataire en moins d’1 heure. « D’une manière générale, nous essayons de renforcer la sensibilisation des collectivités aux risques cyber et de les accompagner dans la sécurisation de leur SI », souligne Jérôme Notin.

 

Dans cette perspective, Cybermalveillance.gouv.fr a d’ailleurs publié l’année dernière, en collaboration avec l’AMF, une méthode clé en main proposant des outils de sensibilisation pour les agents des collectivités.

 

Par ailleurs, la plateforme a réalisé, en 2021, une étude sur les usages numériques des collectivités de moins de 3500 habitants. Il en est ressorti que seuls 35 % des élus et responsables sont conscients des risques, mais ne savent comment s’organiser. « Ces publics sont peu sensibilisés aux risques et bonnes pratiques en matière de sécurité numérique », concluait alors l’étude.

 

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Vivatech Technology
Du 22 au 25 mai 2024
Les Ateliers du Smart Cities Tour de Noisy-le-Grand
Le 23 mai 2024
Salon de l'Association des Maires de France (AMIF)
Du 28 au 29 mai 2024