LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

La résilience numérique : un nouvel enjeu des territoires

Numérique

Une tribune de Vincent Courboulay, membre de l'Institut du Numérique Responsable.

Rimg0

La résilience est un phénomène qui consiste, pour un individu ou une organisation affecté par un traumatisme, à prendre acte de l'événement de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire d'une façon socialement acceptable. Et quel traumatisme que celui engendré en 2020 par l’épidémie de Coronavirus : système de santé saturé, moitié de l’Humanité confinée, culture à l’arrêt, activité en souffrance, éducation distanciée et j’en passe. Face à de telles crises, le numérique a été pour beaucoup un levier essentiel pour assurer la continuité des services non seulement dans notre économie, mais plus profondément dans notre société. Nous avons ainsi collectivement inventé un concept nouveau, innovant, fondamentalement utile et qui a toutes les chances de persister dans le fameux monde d’après, celui de "résilience numérique".


Ici et maintenant

Vincent Courboulay, membre de l'Institut du Numérique Responsable

La résilience numérique n’aurait pas pu émerger si nous avions traversé cette crise sanitaire il y a quelques années de cela. En effet, une des caractéristiques de la résilience est d’être rendue possible par la structuration précoce de la personnalité, ou de l’organisation, par des expériences constructives, la réflexion ou la parole. Il y a seulement 10 ans, l’immaturité du secteur, des outils mais surtout des infrastructures nationales et internationales nous aurait forcé à traverser cette pandémie avec d’autres solutions et d’autres outils, car sans réseaux haut débit, pas de télétravail, éducation en ligne, ou téléconsultation.
Le numérique a certes sauvé une partie de l’économie et a permis le maintien du lien social, mais cela ne doit pas cacher que cette bascule digitale s’est déroulée dans l’urgence et une impréparation assez forte. Des millions de personnes ont littéralement dû inventer du jour au lendemain, un nouveau mode de travail et d’échange. Ce succès ne doit donc pas faire illusion : nous avons eu beaucoup de chance qu’une crise numérique ne s’ajoute pas à la crise sanitaire. La saturation des réseaux, les failles de sécurité des services ou l’illectronisme, tous ces périls ont pour la plupart été maîtrisés. Mais si nous avons collectivement montré une capacité à réagir, serons-nous assez prévoyant pour aller plus loin et anticiper les crises futures ?


De la nécessité de construire des stratégies

Désormais, nous devons ensemble revisiter nos priorités numériques. Les territoires doivent inscrire dans leurs projets et programmes une véritable stratégie de résilience numérique qui se base sur des solutions simples mais éclairantes pour le citoyen. Par exemple, développer les infrastructures numériques souveraines et sécurisées, optimiser les usages numériques pour toute la population et les entreprises ou renforcer la maturité et l’exemplarité numérique des organisations.
Une autre idée pour les collectivités pourrait être d’accompagner la mise en cohérence des stratégies de télétravail des entreprises afin d’optimiser au mieux les politiques de déplacement, de service public et de revitalisation des campagnes. Enfin, je ne saurai trop conseiller de ne pas tout miser sur l’innovation, concept certes intéressant et utile mais parfois quelque peu vaporeux, pour enfin développeret consolider en Europe des activités considérées désormais comme "classiques" telles que celles proposées par les grandes plates-formes de services, le mail, la visioconférence, le stockage ou les réseaux sociaux.
Tout cela devra se faire en parfaite cohésion avec les services de développement durable des territoires dès lors que l’on se rappelle les impacts négatifs du numérique. On juge les grandes organisations à leur capacité à tirer les leçons d’une crise. Si 2020 nous a appris quelque chose, c’est bien que tout est désormais incertain dans notre monde. Nos territoires doivent ensemble se coordonner avec l’appui de l’état et de l’Europe pour anticiper les prochaines crises et faire en sorte que le numérique puissent nous permettre de continuer à vivre, apprendre échanger et travailler le plus normalement du monde.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
La cybersécurité au service d’un développement cyber-résilient des villes et territoires
Le 9 mars 2021
Smart Cities Tour - Angers
Le 23 mars 2021
Smart Cities Tour - Arras
Le 1 juin 2021