LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Du WiFi public gratuit payé par l’Europe

Aménagement du territoire

Grâce au programme européen WIFI4EU, annoncé en 2016 dans le cadre de la Gigabit Society, les collectivités pourront bénéficier d’un financement communautaire pour mettre en place du WiFi public gratuit sur leur territoire, à condition de remplir certaines conditions… et d’être à l’affût à l’ouverture du guichet (15 mai à 13h), car les premiers arrivés seront les premiers servis.

Rimg0

Facteur de confort pour les habitants d’une commune et d’attractivité économique et touristique pour les territoires, le WiFi gratuit dans l’espace public est un service auquel aspirent de très nombreuses collectivités. Pour répondre à cette attente et favoriser le déploiement et les usages du numérique, l’Union Européenne a lancé en 2016 le programme WIFI4EU, doté de 120 millions d’euros, qui permettra à 8 000 communes issues des 28 états membres de mettre en place ce service. La France devrait bénéficier de 8 % de cette somme, soit 9,6 millions d’euros, avec un « ticket » par commune plafonné à 15 000 euros ; de quoi financer 640 projets dans l’Hexagone. Dans les conditions à remplir pour accéder à ce financement européen, les communes devront disposer d’un accès très haut débit d’au moins 30 Mbit/s et être connectées à ce débit avec des technologies VDSL, câble ou fibre optique.

Ces conditions remplies, l’inscription pourra se faire en ligne à partir du 15 mai à 13h précises sur le site ad-hoc de l’UE. Les bénéficiaires étant désignés sur le critère du « premier arrivé-premier servi », il faudra être à l’affût sur son ordinateur pour faire partie des heureux bénéficiaires.
Quoique habituée des procédures compliquées, l’UE a eu, pour l’occasion, le bon goût de faire simple en tenant compte des moyens et des contraintes des collectivités. Ces dernières n’auront en effet rien à débourser en trésorerie pour le déploiement de leurs hots spots : leur prestataire présentera sa facture, avec le voucher de la collectivité attestant de son éligibilité, directement au guichet de l’UE.


Hub One ajoute la maintenance gratuite pendant trois ans

L’enveloppe mise à disposition par l’UE ne finançant que le déploiement des hots spots, l’opérateur Hub One a mis en place une offre baptisée Hub One WiFi4EU, qui couvre également – et tout aussi gratuitement pour la collectivité – la maintenance des installations pendant 36 mois.
Pour rentrer dans ses frais, l’opérateur négocie avec les collectivités la possibilité de faire passer par leur nouveau réseau Wifi, un peu du trafic de téléphonie mobile issu des abonnés étrangers. Les touristes ou hommes d’affaires en déplacement - notamment américains ou asiatiques - ne bénéficient pas en effet des accords d’itinérance intra-européens qui permettent aux citoyens de l’Union d’utiliser leur téléphone partout sans payer de surcoût. Hub One facture ainsi à ces opérateurs cette prestation de déport de trafic mobile sur le WiFi (dit « off load »), qui permet à ces derniers d’éviter les charges d’itinérance imposées par les opérateurs locaux pour l’usage de leur réseau.
L’opération WIFI4EU pourrait par ailleurs avoir un effet de levier sur le WiFi territorial. « Beaucoup de communes n’auront pas la subvention européenne, explique Jean-Christophe Budin, directeur Business Line Wireless de Hub One. Nous pensons que des fonds complémentaires pourraient être débloqués par les métropoles ou les régions, en collaboration avec les communes. »
L’opérateur a, dans ce but, redéveloppé des offres de WiFi territorial qui comportent toute une batterie d’outils pour les mairies comme, par exemple, la possibilité de faire passer des messages sur la page d’accueil de la connexion.
Au moment de rédiger ces lignes, plus de 15 000 communes s’étaient déclarées intéressées en Europe, dont plus de 2 000 en France, un engouement qui générera sans doute quelques déceptions…

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Smart Cities Tour Live Vidéo Angers Loire Métropole
Le 18 juin 2020
RuraliTIC
Du 25 au 27 août 2020
Big Data Paris
Du 14 au 15 septembre 2020