LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Salon des maires d’Ile-de-France : sélection d'innovations [2/2]

Innovation

Les élus et les cadres territoriaux de la région capitale ont rendez-vous du 10 au 12 avril au salon des maires d’Ile-de-France pour partager leurs expériences et échanger avec des entreprises. Lors de cette édition, une journée sera spécifiquement consacrée au numérique. L’occasion pour Smart City Mag de braquer les projecteurs sur quelques innovations "smart".

Rimg0
© Groupe CMP

Supervision avec O-CELL

Limours-en-Hurepoix mise sur la supervision de ses équipements : la commune de 6 500 habitants, située dans l’Essonne, a fait appel à O-CELL pour gérer les données qu’elle collecte. En pratique, la solution est interfacée avec le réseau sans fil LoRa d’Objenious, choisi par la commune, et les données des capteurs disséminés sur le territoire y sont importées. O-CELL permet ainsi un suivi de la consommation et de la production électrique de plusieurs bâtiments municipaux, de la température, de l’hygrométrie, du taux de CO2 dans les écoles (groupes scolaires et école de musique). Le système permet par ailleurs de veiller au niveau d’un cours d’eau et au respect de la chaîne du froid dans les congélateurs des groupes scolaires. Objectifs : alerter automatiquement les acteurs publics en cas d’anomalie et garantir une qualité de service.
À toutes les collectivités, l’entreprise propose donc une solution de supervision de différents paramètres : énergétiques (électricité, eau, gaz, production photovoltaïque), de confort (température, hygrométrie, CO2), de sécurité (risque inondation, rupture de la chaîne du froid). Parmi ses points forts : l’agrégation de données hétérogènes, la gestion d’alerte, la visualisation des datas.

 

"Where in" valorise le patrimoine des communes

Soucieuses de développer l’attractivité de leur territoire, les communes cherchent à valoriser leur patrimoine. Dans le même temps, les touristes sont avides de découvertes en tout genre et utilisent pour cela, de plus en plus, le numérique. À la jonction de ces deux aspirations, l’application mobile "Where in" est un outil de localisation de monuments, musées, parcs, jardins, hauts lieux de la gastronomie, manifestations... en somme, de tout le patrimoine naturel, architectural et culturel français. Car la force de la solution, c’est aussi de fédérer l’ensemble des informations au niveau national ; nul besoin, donc, de télécharger une nouvelle appli à chaque nouvelle ville visitée.
Les communes peuvent souscrire à l’une des offres proposées, l’abonnement annuel allant de 490 euros à 1990 euros. Elles accèdent alors à une interface permettant de référencer un point d’intérêt – un lieu, un événement... – apportant descriptions et informations pratiques. Guide vocal et visuel, "Where in" est actuellement en développement. À terme, le voyageur pourra visualiser l’ensemble des points d’intérêt à proximité, les enregistrer et les consulter ultérieurement, même sans accès internet. L’appli sera disponible en plusieurs langues, s’adaptant aux usagers francophones ou non et à leur mobilité (circulant en voiture, en vélo ou à pied).

 

La mobilité partagée avec Cmabulle

Keolis et son partenaire Flexineo ont décidé de cibler les familles avec l’application Cmabulle. Il s’agit d’un service de mobilité adapté aux contraintes des parents, et intégrant des objectifs d’intermodalité et de réduction de l’usage de la voiture, en phase avec les politiques publiques actuelles.
L’outil permet de mettre en relation les parents afin qu’ils organisent, entre eux, les trajets de leurs enfants, que ce soit pour aller à l’école ou pour rejoindre une structure proposant des activités extra-scolaires. Les familles peuvent choisir le type de transport qu’elles souhaitent privilégier : la marche, le vélo, les transports en commun ou encore le covoiturage. La notion de sécurité étant primordiale, Cmabulle se veut un service fermé. Les écoles, clubs de sport, associations culturelles... doivent s’inscrire et, à partir de là, leurs membres – et seulement eux - ont accès à l’application.
Au niveau national, Cmabulle a déjà convaincu 42 structures et 3 200 familles qui ont ouvert un compte sur l’application. Une expérimentation est par ailleurs actuellement menée à Rueil-Malmaison, en partenariat avec la Société du Grand Paris, autour de la future gare du Grand Paris Express. Dans la perspective d’une densité de fréquentation que la station va entraîner, ainsi que du développement de l’écoquartier de l’Arsenal et de l’agrandissement du groupe scolaire Robespierre, la mairie espère que Cmabulle répondra à plusieurs enjeux, listés par Monique Bouteille, adjointe au maire à l’urbanisme, à l’écoquartier et aux transports de Rueil-Malmaison : « désengorger le trafic, favoriser les circulations douces et faire gagner du temps aux parents dans un système d’échange de bons procédés ».

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Les Assises de l'Intelligence Artificielle et des territoires
Le 24 septembre 2021
La Mêlée Numérique, 21ème édition
Du 27 septembre au 2 octobre 2021
SMCL - Salon des Maires et des Collectivités Locales
Du 16 au 18 novembre 2021