LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Objectif CES 2018 !

Innovation

A moins de 3 mois du CES, le grand salon des innovations technologiques qui se déroulera à Las Vegas en janvier prochain, plusieurs dizaines d’entreprises françaises ont dévoilé les projets qu'elles y présenteront. Parmi ces solutions : Facil’iti, un système pour adapter les sites web et les intranets à différentes formes de handicap, et Rium, un capteur de radioactivité.

Rimg0
Des dizaines d’entreprises ont présenté leurs solutions lors de la 5ème édition du CES Unveiled Paris.

À la recherche d’ondes ionisantes dangereuses...

Fondée il y a un an, Icohup s’intéresse à la détection des pollutions atmosphériques. Elle a créé Rium, un capteur de radioactivité (330 € HT à l’achat), connecté à un site web ou à un smartphone via les réseaux LoRa, GSM ou encore Bluetooth. Il permet aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités de mesurer la radioactivité – autrement dit, les émissions d’ondes ionisantes dangereuses -, par exemple le niveau de gaz radon, présent naturellement dans l’air. Une fois la mesure effectuée, un algorithme génère automatiquement sur une application mobile des informations en fonction du niveau observé : il peut expliquer la variation du taux, conseiller d’aérer un bâtiment, etc. L’intérêt pour la collectivité ? « Mieux connaître son environnement, et informer et rassurer les habitants en mettant les données collectées en open data » indique Gaël Patton, co-fondateur d'Icohup. Des arguments qui ont convaincus la ville de Béthune de souscrire à cette solution, la start-up ayant remporté l’appel à projet Béthune Cap 2020.

 

Accessibilité des sites Internet et Intranet

La PME ITI Communication est à l’origine de Facil’iti, un système rendant n’importe quel site Internet ou Intranet accessible, c’est-à-dire adapté aux usagers en situation de handicap. Toulouse, Puteaux et même la métropole de New York ont souscrit à cette solution, « installée en moins de 10 minutes et pour un minimum de 350 € par mois » précise Frédéric Sudraud, directeur d’ITI Communication.
Quand l’usager observe le logo de Facil’iti (un bateau en papier sur fond rouge) sur le site d’une collectivité, cela lui signifie qu’il peut bénéficier du service. En cliquant sur l’image, il arrive sur une plate-forme lui permettant de créer son profil en fonction de ses handicaps, soit via une bibliothèque de profils, soit de manière personnalisée. Le site de la collectivité – mais également tous les sites souscripteurs que l’usager consultera ultérieurement – devient automatiquement adapté à ses besoins, selon qu’il soit un sénior, qu’il souffre de troubles du mouvement ou encore de la reconnaissance des couleurs. Luminosité, contrastes, taille de caractère, espace entre les zones cliquables, tout est modifiable. « Nous ne touchons pas au code, indique Frédéric Sudraud. Nous agissons sur l’image - le fichier CSS - et nous modifions les pixels. » Un procédé breveté qui complète les dispositifs mis en place par les collectivités dans le cadre de la règlementation sur l’accessibilité des sites des institutions publiques.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
EnvironPro Grand Ouest
Du 8 au 10 décembre 2020
Assises Européennes de la Transition Energétique
Du 12 au 14 janvier 2021
La Tournée à Malaunay
Le 9 février 2021