LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Energie : Grégoire Cortot, responsable des conférences au Smart Energies Expo

Energie
H_1
Grégoire Cortot, responsable des conférences au Smart Energies Expo.
Tout ce qui appartient au monde du digital s’applique à l’énergie

Infrastructures des réseaux électriques, capacité de stockage ou plates-formes de gestion : autant d’équipements et d’outils incontournables lorsqu’on aborde les questions énergétiques. Leurs concepteurs mais également leurs utilisateurs viendront échanger lors de Smart Energies Expo et Smart Energies Summit, deux événements qui se dérouleront à Paris les 6 et 7 juin prochains. Grégoire Cortot, responsable des conférences au Smart Energies Expo, nous apporte quelques précisions à ce propos.

Le cœur de votre sujet, c’est l’énergie. Comment allez-vous aborder le sujet de manière à intéresser les collectivités ?
L’événement se découpe en deux parties : le Summit, en accès payant, qui à une portée stratégique et prospective afin d’entrevoir le monde de l’énergie de demain ; et l’Expo, un format plus pragmatique et plus technique. Nos visiteurs sont des professionnels, côté industriel, fournisseur de solution et utilisateur, comme les collectivités. Cette année, nous proposons d’ailleurs un "Focus Collectivités" au programme de chacun de nos pavillons thématiques


Quelles sont les grandes tendances technologiques autour de l’énergie ?
La partie autoconsommation et autoproduction, donc le stockage de l’énergie, occupe la moitié de la première journée sur le Summit ! C’est une grande tendance émergente, au-delà bien entendu de l’internet des objets, des capteurs, du big data, du machine learning... Tout ce qui appartient au monde du digital s’applique à l’énergie pour maîtriser et piloter les consommations, et déterminer comment gagner efficacité énergétique.
Un autre sujet, c’est le système d’information géographique, qui peut être exploité pour le solaire. Aujourd’hui, on peut définir les endroits les plus efficients pour installer des panneaux photovoltaïques et prédire un retour sur investissement. Sur ce sujet, une intervention sur un projet mené à Aix-en-Provence est d’ailleurs au programme de l’évènement.


Quelle collectivité, présente au salon, vous parait être une bonne source d’inspiration ?
Porté par les régions Bretagne et Pays de la Loire, le projet Smile est un très bon exemple. Elles ont réussi à fédérer près de 170 acteurs autour des questions énergétiques afin de développer des projets sur leurs territoires. Ces derniers sont des zones naufragées, en bout de ligne, qui nécessitent réflexions et des travaux en matière d’indépendance énergétique. Et cela implique de mettre en relation des producteurs d’énergie, des acteurs du management de l’énergie, des fournisseurs de borne électriques, etc.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Smart Cities Tour - Arras
Le 16 février 2021
Smart Cities Tour - Angers
Le 23 mars 2021