LE MAGAZINE DES VILLES ET DES TERRITOIRES CONNECTÉS ET DURABLES

Biogaz : une nouvelle unité de méthanisation agricole à Yversay

Méthanisation

La production de biométhane permet d’élargir les sources d’approvisionnement des réseaux de gaz naturel. Elle constitue dans le même temps une solution de diversification intéressante pour de nombreux agriculteurs. PJF Bioénergie vient d’inaugurer une nouvelle unité de méthanisation à Yversay, près de Poitiers.

Rimg0

C’est en présence de Benoît Tirant, conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine et élu de territoire du Grand Poitiers, que l’unité de méthanisation d'Yversay (commune du département de la Vienne) a été inaugurée récemment. Le site a vocation à couvrir les besoins en eau chaude et en chauffage de près de 3000 foyers et illustre bien le potentiel de développement de ce type de structures. La production de biométhane représente en effet une solution de diversification intéressante pour les agriculteurs et peut constituer une source d’approvisionnement précieuse pour les réseaux de gaz naturel, notamment en ces temps d’incertitudes sur le gaz russe.

 

« Nous gérons une exploitation maraîchère depuis une trentaine d’années et avons décidé d’arrêter la production de melons pour des raisons de rentabilité », explique Pierrick Surault, créateur du projet PJF Bioénergie avec ses frères Jérôme et Freddy, « nous nous sommes réorientés vers la méthanisation car nous avions la possibilité d’injecter le gaz directement dans le réseau GRDF de Poitiers, situé à moins de 5 km ».

 

Environ un millier d’unités de méthanisation en France

Pour alimenter cette unité de méthanisation flambant neuve, les exploitants utilisent leurs déchets agricoles et se sont également lancés dans des CIVE (Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique), afin de produire une biomasse adaptée à la méthanisation. Celle-ci est notamment constituée de céréales immatures et d’un mélange de sorgho, de blé égyptien et de maïs. Les CIVE sont en général pratiquées entre deux cultures alimentaires (blé, blé dur et orge en l’occurrence).

 

Avec cette diversification PJF Bioénergie entend bien entendu soutenir et stabiliser l’ensemble de son activité (et celle des exploitations participantes) puisque la vente de biométhane constitue un débouché stable (à tarif réglementé). Par ailleurs, la biométhanisation permettra également de produire un fertilisant naturel pour les sols, le digestat, qui pourra remplacer in fine les apports d'engrais extraits et importés (phosphore et potasse) et d’azote sous forme fossile.

 

Bien sûr, l’injection de biométhane dans le réseau GRDF constitue aussi un apport très intéressant pour l’énergéticien. Aujourd’hui, environ un millier d'unités de méthanisation sont en activité en France, dont un quart en injection et les trois-quart en cogénération (le gaz produit servant alors à faire tourner un générateur afin de produire de l’électricité). D’autres pays sont nettement plus avancés dans ce domaine, notamment l'Allemagne où 12000 méthaniseurs sont déjà en fonction, mais la dynamique est réelle dans l’Hexagone qui devrait dépasser les 1500 équipements assez rapidement.

 

Une filière en développement

Certes, une unité de méthanisation nécessite environ 2 à 3 hectares de surface au sol mais elle permet d’augmenter la part d’énergies renouvelables dans le bouquet énergétique d'un territoire. Pour cette raison, le projet d'Yversay a bénéficié du fonds FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) à hauteur de 346 000 €.

 

« A l’avenir, nous ferons évoluer notre projet pour l’ancrer encore plus dans le territoire », indique Pierrick Surault, « en 2024, tout le monde devra trier séparément ses biodéchets alimentaires, ces derniers seront collectés et transformés en soupe organique que nous pourrons introduire dans les méthaniseurs ». A suivre.

 

Lire également notre dossier « EnR : quelle place pour le gaz 100 % vert dans notre mix énergétique ? » dans Smart City Mag N°47.

 

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot, directrice de clientèle
christine.doussot@smartcitymag.fr
Tél. + 33 7 69 21 82 45

RECEVOIR LA NEWSLETTER
Agenda
Ruralitic
Du 23 au 25 août 2022
RUGGEDISED la conférence finale
Le 6 septembre 2022
Tournée de la Transition Energétique - Clermont Ferrand
Le 13 septembre 2022